Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Il y a 70 ans, disparition d'Antoine de Saint-Exupéry en mer - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Il y a 70 ans, Antoine de Saint-Exupéry

L’Histoire fait l’Actu

Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.


Il y a 70 ans, Antoine de
Saint-Exupéry disparaissait en mer
(Source : Ouest France)
Publié / Mis à jour le samedi 2 août 2014, par LA RÉDACTION

 
 
 
« Si je suis descendu, je ne regretterai absolument rien », les derniers mots de Saint-Exupéry, le 31 juillet 1944, ont entretenu le mystère sur sa disparition. Le 31 juillet 1944, le commandant Antoine de Saint-Exupéry, 44 ans, quitte dans son Lightning P38 l’aérodrome de Borgo, en Haute-Corse, pour une mission de reconnaissance en Savoie. Il ne regagnera jamais la base.

« Je ne crois pas au suicide », témoigne à l’AFP son neveu et filleul, François d’Agay se souvenant de la détermination de l’auteur du « Petit prince ». « Il nous disait « j’irai jusqu’au bout, soit vers la fin de la guerre soit à la mort » », raconte M. d’Agay.

Le 31 juillet 1944, le commandant Antoine de Saint-Exupéry, 44 ans, quitte dans son Lightning P38 l’aérodrome de Borgo, en Haute-Corse, pour une mission de reconnaissance en Savoie. Il ne regagnera jamais la base.

L’écrivain-aviateur est déclaré « Mort pour la France » mais sa disparition reste un mystère. Les hypothèses les plus diverses circulent sur sa disparition, jusqu’à la découverte en 1998, d’une gourmette à son nom remontée dans les filets d’un pêcheur au large de Marseille. Deux ans plus tard, un plongeur archéologue marseillais, Luc Vanrell, retrouve l’épave du Lightning F5-B 223, près de l’île de Riou, entre Marseille et Cassis. Les morceaux de l’épave sont remontés à la surface trois ans plus tard et un numéro de série sur la carlingue permet d’identifier définitivement l’appareil.

« C’est moi qui ai abattu Saint-Exupéry »
Des débris d’un Messerschmitt allemand retrouvés près de l’épave, orientent alors l’enquête vers l’Allemagne.Les dernières révélations datent de 2008, lorsque l’auteur des tirs, sort de l’ombre. « Vous pouvez arrêter de chercher c’est moi qui ai abattu Saint-Exupéry », confie à Luc Vanrell, Horst Rippert, retrouvé après de longues recherches.

Antoine de Saint-Exupéry à la base de Borgo (Corse) en 1944
Antoine de Saint-Exupéry à la base de Borgo (Corse) en 1944

En poste en Provence deux semaines avant le débarquement de Provence, l’aviateur allemand explique que c’est en regagnant sa base qu’il a aperçu un avion d’observation Lightning P-38 volant vers Marseille, trois mille mètres au-dessus de lui.

« Le pilote, je ne l’ai pas vu. C’est après que j’ai appris que c’était Saint-Exupéry », expliqua Horst Rippert, décédé aujourd’hui. Très affecté, il avait confié avoir « espéré que ce n’était pas lui », car, « dans notre jeunesse nous l’avions tous lu, on adorait ses bouquins ».

Vocations parmi les pilotes allemands
Saint-Ex avait en effet suscité de nombreuses vocations parmi les pilotes allemands : « C’est pourquoi l’Allemagne a fait profil bas », selon M. d’Agay pour lequel le témoignage de Rippert « est crédible à 90% ». Saint-Ex « était le pilote à ne pas abattre », renchérit Luc Vanrell certain que les Allemands « ont su très tôt qu’il s’agissait de Saint-Ex ».

Une question n’a pas trouvé de réponse : que faisait Saint-Ex, envoyé en mission en Savoie au large de Marseille ? Pour M. D’Agay, « il n’a pas pu effectuer sa mission » en raison de mauvaises conditions météorologiques et « a décidé de survoler la zone de Toulon et Marseille », sans doute pour faire des repérages pour le débarquement de Provence qui aura lieu en août. « S’il a pris des photos, elles auraient été très utiles. Il a pris des risques, il le savait », ajoute-t-il.

Une hypothèse partagée par Luc Vanrell. Faute d’effectuer sa mission savoyarde, Saint-Ex a pu choisir de se déplacer vers l’Ouest, du côté de Hyères, une zone extrêmement surveillée par l’armée allemande. Rippert aurait été spécialement envoyé en mission depuis la base de Marignane. Et il a détruit l’avion après avoir tenté une manoeuvre d’intimidation.

Rippert « annonce aussitôt sa victoire dans un message intercepté par les Américains. Mais les informations ne sont pas transmises aux Français », notamment pour des problèmes de langue, explique Luc Vanrell.

L’avion repêché en 2004 au large de Marseille
Les morceaux de l’avion de l’auteur du « Petit Prince » et de « Pilote de guerre » ont été remis en juin 2004 au musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.

La ville de Cassis rend hommage, le 31 juillet, avec la participation de la Patrouille de France, à « l’immense écrivain, le pilote, mort pour son pays » qui « 70 ans après sa disparition propose toujours des repères et nourrit la réflexion sur les questions qui se posent au monde contemporain », selon le maire de Cassis, Danielle Milon.

Ouest France

Accédez à l’article source


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Les bons comptes font les bons amis
 
 Charbonnier est maître chez lui
 
MANIFESTATIONS
 Peau (La) et ses secrets au Musée de l'Homme à Paris
 
 Henri IV, un roi dans l'histoire : exposition en Gironde issue des collections de Versailles
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Un bombardier découvert au large de Saint-Malo par des plongeurs amateurs
 
 Azincourt 1415 : le centre historique de la bataille fait peau neuve
 
 Trésor (Un) du patrimoine dans le grenier d'un château normand
 
 Dent de mammouth découverte dans une grotte de Saône-et-Loire
 
 
Et puis aussi...
 
 La Cordelière, épave bretonne introuvable depuis 500 ans : nouvelle campagne de recherches
 
 Les maisons à colombages d'Alsace en péril
 
 Le chapeau de Napoléon acheté près de 2 millions d'euros
 
 Au château de Fontainebleau, un « jeu sérieux » au service de l’histoire
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 278 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services