Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 13 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Bernard Palissy. Portrait, biographie, vie et oeuvre du céramiste, potier, écrivain et savant - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Personnages : biographies > Palissy (Bernard)

Personnages : biographies

Vie, oeuvre, biographies de personnages ayant marqué l’Histoire de France (écrivains, hommes politiques, inventeurs, scientifiques...)


Palissy (Bernard)
(D’après un article paru en 1833)
Publié / Mis à jour le mercredi 13 janvier 2010, par LA RÉDACTION

 

S’il est un exemple remarquable de ce que peut un homme de génie sans culture, mais armé d’une volonté ferme et persévérante, c’est sans contredit celui qui a été donné par Bernard Palissy, peintre, sculpteur, naturaliste, hydraulicien, et l’inventeur ou plutôt introducteur en France de la poterie de terre émaillée, connue depuis sous le nom de faïence.

Bernard de Palissy
Bernard de Palissy

Bernard Palissy, né à Agen vers l’an 1500, exerçait laborieusement la profession de peintre sur verre, à laquelle il ajoutait la pratique du dessin, de la géométrie et de l’arpentage. Ces diverses professions, peu lucratives, et dont l’exercice même lui manquait quelquefois, laissaient à l’imagination de Palissy tout le temps de se livrer aux idées spéculatives vers lesquelles il était naturellement porté, lorsqu’un heureux hasard vint lui donner un aliment réel. Une coupe en terre émaillée, qui n’était probablement autre chose qu’une faïence italienne, tomba entre ses mains ; dès lors Palissy est emporté par un violent désir d’arriver à l’exécution d’un vase semblable.

Marié, et père de deux enfants, il abandonne l’état qui assurait son existence et celle de sa famille. On le voit alors prendre des tessons de terre, les couvrir de compositions qu’il préparait avec soin, et aller tantôt chez les potiers, tantôt chez les verriers, pour essayer ses émaux à leurs fours ; puis ensuite seul, sans aide, construire lui-même ses fours.

Toutes ses tentatives sont infructueuses, mais le moindre succès ranime ses espérances ; de nouvelles déceptions l’accablent ; il rencontre des obstacles imprévus ; la peine, la dépense, la misère et la maladie semblent le poursuivre à la fois ; dans son atelier il est sans succès, dans le monde il est bafoué, dans sa maison il éprouve de nouvelles persécutions ; la nature même de ses travaux le fait soupçonner de magie et de fabrication de fausse monnaie.


Cependant, au milieu de toutes ces traverses, son courage se fortifie ; pendant vingt années il lutte contre la fortune ; il touche enfin au moment de réussir, lorsqu’un potier qu’il s’était attaché le quitte brusquement en réclamant son salaire. Palissy, sans ressources, sans crédit, lui abandonne en paiement ses propres vêtements. Mais alors c’est le bois qui vient à lui manquer pour la cuisson de l’essai auquel est attachée la dernière de ses espérances. Il emploie d’abord les treillages de son jardin ; mais cet aliment ne suffisant pas à l’entretien du feu, Palissy ne balance pas à précipiter dans le foyer, d’abord ses meubles, puis successivement les portes, les fenêtres, et le plancher même de sa maison.

Palissy est ruiné, mais le succès a couronné ses efforts, dont le résultat est cette belle poterie aux formes si gracieuses, aux couleurs si brillantes, aux arabesques si délicats et si variés, qui d’abord servit d’ornement au palais des grands, lui obtint leur protection, et lui valut le brevet d’inventeur des rustiques figurines du roi, ainsi que le surnom de Bernard des Tuileries, où le roi Henri II lui avait donné un logement.

Les gravures accompagnant cet article pourront donner à nos lecteurs une idée du goût et du talent de Bernard Palissy, dont les poteries sont recherchées par les amateurs et les artistes, avec un empressement égal à leur rareté. Le château de Madrid que l’on avait construit dans le bois de Boulogne, par ordre de François Ier, était orné extérieurement de ses plus belles faïences ; la grande cour du château de Saint-Germain-en-Laye renfermait des tableaux de la même nature.


Le génie actif de Palissy ne s’arrêta pas à cette découverte : il embrassa avec succès d’autres branches de connaissances. Guidé seulement par les diverses observations que ses essais sur les terres et les émaux lui avaient donné occasion de faire, sans aucune notion du grec ni du latin, il parvint à donner dans Paris même, en présence des plus habiles physiciens de son temps, un cours d’histoire naturelle, dans lequel, avec une sagacité d’instinct en partie confirmée depuis par les nouvelles observations de la science, il exposa ses idées sur toutes les espèces de terres et d’eaux, de rivières, fontaines et puits ; il y examina les sources d’eaux salées et minérales, les montagnes, les stalactites, les argiles, les marnes, les métaux et les fossiles.

Il ne manquait à toutes les illustrations de Palissy que la persécution : l’édit contre les protestants, rendu en 1559 à Ecouen par Henri II, la lui apporta. Attaché à la religion réformée, Palissy fut traîné en prison, d’où il ne serait sorti que pour marcher au supplice, si le connétable de Montmorency, son protecteur, n’eût promptement présenté un placet à la reine-mère, qui obtint du roi l’ordre de lui rendre la liberté.

Bernard Palissy, après avoir consigné ses observations scientifiques dans divers ouvrages, remarquables par la naïveté et la lucidité de leur rédaction, mourut à l’âge de quatre-vingt-dix ans, honoré et estimé de tous les gens de bien de son époque. La misère qui avait présidé aux commencements de sa vie de travail et de recherches, lui avait fait adopter pour devise : « Povreté empêche les bons espritz de parvenir ».

 
 

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

Visiteurs actuellement sur le site

 

 République des imbéciles (La) : perversité de la loi du nombre et moyens d'instaurer une véritable démocratie
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
BON À SAVOIR
 Faire la nique
 
 Faire le gros dos
 
MANIFESTATIONS
 Mode et bande dessinée
 
 Grande rétrospective « Léonard de Vinci » au musée du Louvre
 
 
L'ENCYCLOPÉDIE DU TEMPS JADIS
 OFFRE N°1 | Recevez en 48h les 37 volumes papier disponibles édités par La France pittoresque : 900 articles, 1800 illustrations formant une truculente mosaïque de notre riche passé !
 
 OFFRE N°2 | Téléchargez au format numérique l'intégralité des 44 volumes de La France pittoresque parus en 14 années : 1100 articles, 2000 illustrations. L'Histoire enfin captivante !
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Blaise Pascal : premiers pas d'un génie
 
 L'Éclair et Fine-Oreille : célèbres filous du XVIIe siècle
 
 Napoléon : l'enfance du futur empereur des Français
 
 Marie Marvingt, la seule femme à avoir couru le Tour de France avec les hommes
 
 
Et puis aussi...
 
 Miette, inventeur de la poudre persane
 
 Serres (Olivier de)
 
 Talleyrand-Périgord : cynique et opportuniste homme d'Etat
 
 Batarnay (Ymbert de), conseiller de quatre rois de France
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 153 ARTICLES

 

 La France pittoresque ne bénéficie d'aucune subvention, qu'elle soit publique ou privée. Prenez activement part à la transmission de notre patrimoine !
 
 Soutenez une véritable réinformation historique et contribuez à la conservation de notre indépendance éditoriale
Vous pouvez également opter pour
un montant libre
 
VOS DONS NOUS SONT PRÉCIEUX
EN SAVOIR +

 

 Facebook
 Twitter
 VK
 Instagram
 LinkedIn
 Pinterest
 Tumblr
 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services