LA FRANCE PITTORESQUE
Uzerche
(Corrèze)
()
Publié le dimanche 25 juillet 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Bâtie sur un promontoire qu’entoure une boucle de la Vézère, Uzerche, petite ville pittoresque de la Corrèze, dresse un étonnant amas de clochetons et de tours à échauguettes qui justifient pleinement le dicton populaire : « Qui a maison à Uzerche, a château en Limousin ». Le visiteur sera sans nulle doute charmé par la beauté naturelle du site.

Petite ville de 3200 habitants située au nord ouest de la Corrèze, sur l’axe Paris Toulouse de l’autoroute A20, Uzerche vous séduira par l’authenticité de son site préservé, son calme et sa douceur de vivre.

Les origines de la cité remontent à la nuit des temps : certains archéologues y voient le dernier bastion gaulois ayant résisté à Jules César. Souvent assiégée mais jamais prise, la ville fut fortifiée par Pépin le Bref qui aurait édifié une enceinte de 18 tours dont une seule subsiste de nos jours. La ville construite autour d’un monastère devient une place forte et une position stratégique.

Les armes et la devise de la ville remontent aux invasions sarrasines du VIIIe siècle. Battus par Charles Martel à Poitiers en 732, les Sarrasins envahirent à nouveau l’Aquitaine trente ans plus tard. Ils firent le siège d’Uzerche pendant 7 ans selon la légende. Les défenseurs, à bout de ressources après sept ans de siège, trompèrent leurs assiégeants par un stratagème : ils lâchèrent dans le camp sarrasin, par un souterrain, leurs deux derniers taureaux nourris de leurs dernières rations de grain. Désespérant de prendre une ville encore si bien pourvue en vivres, les Sarrasins levèrent le siège.

Le roi Charles V permit à la ville d’ajouter à ses armes trois fleurs de lys en souvenir de sa défense contre les anglais en 1374. La ville devint « Uzerche la pucelle », la ville jamais prise.

Au fil des ans, la ville prend une importance considérable autour de l’abbaye bénédictine et attire de nombreux seigneurs qui y font construire leurs résidences.

De nos jours, village-étape sur la route de vos vacances, Uzerche constitue une porte d’entrée sur le pays corrézien. La beauté naturelle du site et l’authenticité de la cité vous offrent un accueil et des services de qualité en matière d’hébergement (hôtels, chambres d’hôtes, gîtes, camping), de restauration, de commerces.

Se promener dans les rues d’Uzerche c’est se replonger au coeur du Moyen Age : chapelle Notre Dame, église Saint Pierre de style roman avec clocher limousin du XIIe, tour du Prince Noir, porte et château Bécharie, château Tayac, pont Turgot.

Tout autour de la cité, la rivière Vézère sauvage par endroit laisse admirer d’anciennes tanneries, moulins, carderies et donne rendez vous aux pécheurs, aux sportifs (canoë-kayak) et offre des berges ombragées pour les campeurs.

Pays des vertes vallées, de la bonne chère (cèpes, girolles, boudins aux châtaignes, clafoutis, bœuf et agneau limousins (nourris exclusivement à l’herbe), foie gras, etc., de la douceur de vivre et de l’authenticité.

La ville, suite à son contournement par l’autoroute A20, connaît une dynamique nouvelle et des équipements de qualité : piscine, tennis, base nautique, cinéma, discothèque, musée. De nombreuses loisirs animent la saison touristique : Festival de la Vézère (musiques et opéra classiques), expositions d’artistes régionaux, visites commentées de la ville, fêtes, illumination de la ville, etc.

Alors, Uzerche vous ouvre ses portes et vous accueille avec chaleur, Chabatz d’intrar (finissez d’entrer) !

VISITER LE SITE
http://perso.wanadoo.fr/cbo

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE