Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



1923 : création des agents à cheval. Régulation de la circulation à Paris. Police montée - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Événements marquants > 1923 : création des agents à cheval (...)

Événements marquants

Evénements ayant marqué le passé et la petite ou la grande Histoire de France. Faits marquants d’autrefois.


1923 : création des agents à cheval
pour réguler la circulation à Paris
(D’après « L’Intransigeant », paru en 1923)
Publié / Mis à jour le vendredi 29 avril 2016, par LA RÉDACTION



 
 
 
C’est à la suite d’une expérience concluante que la police montée est créée à Paris en 1923, destinée à réguler avantageusement le trafic au sein d’une capitale déjà sujette aux problèmes de circulation. Au sein du journal L’Intransigeant, le commissaire de la circulation à la Préfecture de police en vante les mérites.

La police équestre est considérée comme ayant fait ses preuves ; celles-ci sont tenues pour positives et la Préfecture est en train d’acheter et d’installer douze chevaux dans les écuries de la Cité, peut-on lire dans le numéro du 25 février 1923 de L’Intransigeant.

Cette police est belle à voir, divertissante à regarder, attentive à son rôle et pleine de bon vouloir. Quant aux services qu’elle rend... point d’interrogation. C’était une expérience à faire ; on l’a faite ; qu’est-ce qu’elle a donné ? Voyons cela.

Tenue des agents de la police montée dans les années 1930
Tenue des agents de la police montée
dans les années 1930
© Crédit photo : Amicale Police et Patrimoine
« On avait compté sur l’agent à cheval, nous dit M. Ringel, commissaire de la circulation à la Préfecture de police, afin de voir loin et d’être vu de loin ; il n’a toujours pas déçu cette attente ; l’agent à pied, quelle que soit sa vigilance, a la vue bornée. Le cavalier domine la situation et voit venir ; il se décide en connaissance plus étendue de la cause et siffle avec une opportunité plus précise : l’arrêt qu’il détermine en est naturellement moins brusque.

« L’agent patrouilleur s’est montré plus utile encore : dans les voies trop étroites pour admettre une ligne médiane de refuges, les omnibus s’arrêtent au bord du trottoir ; à leur gauche les voitures qui n’ont pas à stopper les dépassent en les frôlant ; à la gauche de celles-ci un troisième courant se faufile qui commence par décrire une série de croches consciencieux et qui finit, faute de refuges et de surveillance, par prendre possession du milieu de la chaussée.

« Le patrouilleur à cheval, son sifflet aux lèvres, aperçoit ça de loin et, d’un geste de la main, il y met ordre ; de la même façon il assure la priorité, dans le carrefour, à la voiture qui vient de droite ; il règle enfin plus facilement, voyant les choses d’un peu haut, la vitesse convenable selon la définition qu’en donne le Code de la route, c’est-à-dire en raison des circonstances et du lieu, l’allure étant ici exagérée à six kilomètres, et là normale à quarante ; au lieu de se trouver nez à nez avec l’abus, l’agent monté le prévoit et l’ayant prévenu, il évite d’avoir à la réprimer.

« Il aperçoit un fardier qui peine au second rang et il prend garde de ne pas l’immobiliser avec la file dont ce lambin pesant fait partie ; c’est une bonne chose, car pour peu que le terrain soit en pente, il vaut mieux laisser passer un véhicule de cette sorte que de l’obliger à s’arrêter puis à repartir.

« Le chef d’une équipe de neuf bâtons comme celle qui règle la circulation de l’Opéra, gagne sans contredire à être deux fois plus haut que ses collaborateurs : ceux-ci n’entendent pas toujours le sifflet mais ils voient le geste beaucoup mieux que si le chef était de plain-pied avec eux et noyé dans la cohue.

« Enfin, n’est-ce pas, la police montée est décorative et Paris serait la seule capitale digne de ce nom qui fût privée de ce luxe. Quant à dire maintenant que le problème de la circulation soit résolu à ce prix !... Il est bien trop compliqué ; et d’abord le luxe coûterait un peu trop cher s’il fallait un cavalier à tous les croisements de rues.

« Nous étudions toujours par tâtonnement, comme il convient, les signaux automatiques — relativement automatiques : la minuterie intelligente, la machine manœuvrée par un homme —, les phares indicateurs que vous connaissez, l’agent surélevé par le moyen d’une plate-forme fixe ou rentrante, le sens unique dont les résultats sont encourageants et qui ne demande qu’à se perfectionner avec l’âge.

« Vous savez, ce n’est déjà pas si mal ce que nous avons fait ; les étrangers qui viennent voir, Américains et Japonais, commencent par s’étonner de nos doctrines élastique et opportuniste ; mais ils ont bien vite reconnu qu’un système inflexible est inapplicable dans un réseau irrégulier comme celui des rues de notre ville et qu’il faudrait à New-York, avec tel système scientifique tant vanté, trois fois plus d’agents, si New-York avait été dessiné par l’empereur Julien. »




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 On ne croit pas un menteur, même quand il dit la vérité
 
 Il n'y a point de génie sans un grain de folie
 
MANIFESTATIONS
 Exposition : Austrasie, le royaume mérovingien oublié (Saint-Dizier)
 
 Grand Condé (Le) à Chantilly jusqu'au 2 janvier 2017
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Clovis ordonne en 504 la construction de la cathédrale de Strasbourg sous le titre de l'Assomption de la Vierge
 
 10 août 1792 : massacre des Gardes suisses lors de la prise des Tuileries
 
 Tour de France d'autrefois : premiers tours de roues entre exploit sportif et prouesse publicitaire
 
 1923 : première édition de la course automobile des 24 Heures du Mans
 
 
Et puis aussi...
 
 Hamon (Frantz), haut fonctionnaire impliqué dans le détournement de fonds secrets
 
 Éclipse totale et « super Lune » : rendez-vous lundi matin !
 
 16 mai 1920 : Jeanne d'Arc est canonisée à Rome
 
 15 juin 1667 : première transfusion sanguine d’un agneau à un être humain
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 122 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services