Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Favoris

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



A quel siècle appartient l'année 1800. Anecdotes historiques - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Année 1800 (A quel siècle appartient (...)

Anecdotes insolites

Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques


Année 1800 (A quel siècle appartient l’)
(D’après un article paru au XIXe siècle)
Publié le mardi 12 janvier 2010, par LA RÉDACTION


 
 

L’année 1800 est-elle la dernière année du dernier siècle (le dix-huitième), ou la première du siècle actuel (le dix-neuvième) ? Cette question a été résolue par notre célèbre astronome Arago, dans une de ses notices de l’Annuaire du Bureau des longitudes. Voici la réponse textuelle du savant secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, imprimée dans l’Annuaire de 1851.

« La question, bien examinée, revient à celle-ci : l’année qui figure dans une date est-elle l’année courante ou l’année passée ? Quand on écrit le 28 mars 1800, faut-il entendre qu’on est arrivé au 28 mars de l’année 1800, non encore révolue, ou bien que, depuis l’origine de notre ère, il s’est déjà écoulé 1800 années entières augmentées du mois de janvier, du mois de février et de 28 jours du mois de mars de l’année 1801 ?

Pour résoudre la question, il faut examiner comment on a compté à l’origine de notre ère, c’est-à-dire dans l’année supposée de la naissance de Jésus-Christ. Or, il est constant que cette année a été comptée 1, dès son commencement, de manière qu’en écrivant le 28 mars 1, on entendait le 28 mars de l’année 1 qui venait de commencer, et non pas une année révolue, plus le mois de janvier, le mois de février et 28 jours du mois de mars de l’année 2.

Il résulte de là, avec une entière évidence, que toute la journée entière du 31 décembre 1800 appartenaient au dix-huitième siècle ; que le dix-neuvième a seulement commencé le 1er janvier 1801. Cette date doit, en effet, se traduire ainsi : le premier jour de l’année 1801 commençant, et non 1801 années plus un jour de l’année 1802. »

Nous n’avons besoin de rien ajouter à la lucide démonstration d’Arago. Chacun, après l’avoir lue, comprendra que le siècle n’étant complet qu’à la fin du dernier jour de l’année qui complète cent, c’est cette année séculaire qui, pendant 99 ans, donne d’avance son nom au siècle : 1800 est la dernière année du dix-huitième siècle ; c’est 1801 qui commence le dix-neuvième siècle.


 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 
 

 

 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Seigneur limousin (Un) s'attache l'amitié d'un lion lors de la première croisade
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd'hui
 
 Quart d'heure de Rabelais
 
MANIFESTATIONS
 16e Traversée de Paris en voitures anciennes
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Curieux destin du créateur de la première horloge publique parisienne
 
 Polémique autour des méthodes d'éducation des enfants en 1909
 
 Signature bureaucratique : une illisibilité proportionnelle au degré de « respectabilité » ?
 
 
Et puis aussi...
 
 Condamnation d'un hermaphrodite au XVIIIe siècle
 
 Journée (La) d'un ministre il y a un siècle : entre solliciteurs, signatures et réceptions
 
 Circulation dans Paris : guetteurs et feux de signalisation pour désengorger la capitale ?
 
 Coupeur de bourses (Epreuves d'un maître)
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 308 ARTICLES

 


Histoire de France (Bainville)
CHAPITRE 2 : L’essai mérovingien
Temps de travail au Moyen Age
Nos ancêtres n’étaient pas les brutes de travail qu’on imagine : ils avaient 190 jours de congés par an
14 juillet 1789 : prise de la Bastille et mensonge historique
Contrairement à la légende des manuels, la prise de la Bastille n’est pas un haut fait d’armes
Louis XVII : roi martyr emprisonné au Temple
Itinéraire d’un enfant que la République a voulu corrompre puis a délibérément tué
+ de vidéos "Histoire France"+ de vidéos "Patrimoine"

 


 
Pinterest FrPittoresque

 


 

 

 

     

 
 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services