Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



24 mai 1430 : capture de Jeanne d'Arc à Compiègne par les Bourguignons - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Mai > 24 mai > 24 mai 1430 : capture de Jeanne (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 24 mai. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


24 mai 1430 : capture de
Jeanne d’Arc à Compiègne
par les Bourguignons
Publié / Mis à jour le mardi 24 mai 2016, par LA RÉDACTION



 

Une conviction profonde dominait l’âme de Jeanne d’Arc, en la pénétrant de l’idée que sa mission était double, et qu’après avoir délivré Orléans, elle devait faire sacrer le roi. La première partie de cette mission accomplie, elle voulut se hâter de remplir la seconde.

Malgré l’hésitation de Charles et de son conseil, qui jugeaient nécessaire de commencer par la conquête de la Normandie, on résolut de marcher vers la Champagne et de traverser quatre-vingts lieues d’un pays occupé par les ennemis, avec une armée faible et dénuée de vivres. La prise de Jargeau, de Melun et de Beaugency, la victoire de Patay avaient précédé le départ du roi ; guidé par l’héroïne, il arriva enfin à Reims en prenant des villes sur sa route, et il y fut sacré le 17 juillet 1429. Jeanne d’Arc assistait à cette cérémonie, son étendard à la main.

Dès que la solennité fut terminée, Jeanne vint se jeter aux pieds du roi, et le supplia, en versant des larmes, de lui permettre de se retirer, puisque sa mission était accomplie. Entourée de son père, de son oncle et de ses frères, qui étaient accourus pour la voir, elle aspirait à rentrer dans l’humble condition qu’elle n’avait quittée qu’à regret : « Et plut à Dieu, mon créateur, dit-elle à l’archevêque de Reims, je pusse maintenant partir, abandonnant les armes, et aller servir mon père et ma mère, en gardant leurs brebis avec ma sœur et mes frères, qui moult se réjouiraient de me voir. »

Jeanne d'Arc faite prisonnière à Compiègne le 24 mai 1430
Jeanne d’Arc faite prisonnière à Compiègne le 24 mai 1430

Elle n’obtint pas la grâce qu’elle sollicitait si vivement. Forcée de céder à la volonté de son prince, Jeanne resta dans l’armée ; mais elle n’agit plus comme une inspirée qui dirige les événements et qui en répond. Désormais, refusant toute part dans les conseils, elle n’en prit plus qu’aux dangers. Des présages sinistres se mêlaient à ses victoires. A Saint-Denis, son épée, la fameuse épée de Fierbois, se brisa : au siège de Paris, que le roi fut obligé de lever, elle fut blessée, et manifesta encore un vif désir de se retirer. Les instances de Charles VII et de ses principaux capitaines triomphèrent encore de sa résolution. Des lettres de noblesse lui furent accordées, ainsi qu’à toute sa famille.

Il s’agissait alors de reprendre les villes de Cosne, de la Charité et de Pierre-le-Moutier : on commença par l’attaque de cette dernière, et Jeanne d’Arc en détermina le succès par son intrépide constance. Tandis que l’armée royale continuait ses opérations dans le midi, Jeanne fut envoyée au nord, dans l’Ile-de-France, avec un petit corps d’armée et plusieurs chefs. Près de Lagny, elle vainquit et fit prisonnier Franquet d’Arras, célèbre par sa vaillance et par ses forfaits. Les juges de Lagny et de Senlis, l’ayant réclamé, le mirent à mort, malgré les instances de la guerrière, à laquelle cette exécution, injuste ou légitime, fut plus tard reprochée.

Cependant le duc de Bourgogne s’avançait pour assiéger Compiègne : Jeanne d’Arc s’y rend sans balancer avec plusieurs chevaliers. L’arrivée de ce renfort répand l’enthousiasme dans la ville : on saisit ce moment pour tenter une sortie. C’était le 24 mai 1430 : la Pucelle, accompagnée de Poton le Bourguignon, du sire de Créqui et de plusieurs autres, tombe à l’improviste sur le quartier de Baudon de la Noyelle, commandé par Jean de Luxembourg ; mais les Anglais, commandés par le sire de Montgommery, sortent à la hâte : les troupes de Jean de Luxembourg, cantonnées à Clairay, accourent près de leur général. Les Français, s’apercevant qu’ils vont avoir à combattre toute l’armée ennemie, se retirent vers la ville. Jeanne d’Arc marche la dernière pour couvrir la retraite des siens.

Les Anglais font une décharge terrible, qui jette le désordre dans les escadrons français : les uns se précipitent tout armés dans la rivière, les autres se rendent prisonniers. Jeanne continue seule à se défendre : une foule de guerriers l’entourent, la pressent ; elle les repousse avec son épée et parvient à gagner le pied du boulevard du pont. Mais la barrière est fermée ! Jeanne fait encore des prodiges de valeur et tente tous les moyens de se dérober à la captivité, mais un archer picard la saisit par son habit et la fait tomber de cheval. Elle est aussitôt désarmée, et le bâtard de Vendôme l’emmène à Marigny et la place sous une garde nombreuse.

Les victoires de Crécy, de Poitiers et d’Azincourt n’excitèrent pas chez les Anglais plus de joie que la prise de cette jeune fille. Les soldats venaient contempler celle dont le nom seul leur imprimait la terreur. Des courriers répandirent partout cette nouvelle, et des réjouissances publiques furent célébrées dans toutes les villes restées fidèles au parti anglais.

Embrassez l’épopée
de Jeanne d’Arc
avec l’ouvrage Si Jeanne d’Arc m’était contée... édité par La France pittoresque : 80 pages ornées de 29 illustrations pour tout savoir sur la pieuse habitante de Domremy devenue une immortelle icône à 19 ans
Si Jeanne d'Arc m'était contée




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Nécessité n'a pas de loi
 
 Chien de Jean de Nivelle, il s'enfuit quand on l'appelle
 
MANIFESTATIONS
 Curieuses chambres au palais Jacques Coeur de Bourges
 
 Exposition Espèces d'Ours ! À la découverte des ours au Jardin des Plantes du 12 octobre 2016 au 19 juin 2017
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 24 mai 1844 : premier télégramme en morse
 
 24 mai 1816 : mort de l’acteur et auteur Grandmesnil (Jean-Baptiste Fauchard dit)
 
 24 mai 1788 : début de l’actrice mademoiselle Louise Desgarcins (Marie-Magdelaine des Garcins dite)
 
 
Et puis aussi...
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 4 ARTICLES

 


Mai
 
 

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services