Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Inventeur du télescope. Anecdotes historiques - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Télescope (Le véritable inventeur (...)

Anecdotes insolites

Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques


Télescope (Le véritable inventeur du)
(Anecdote parue en 1846)
Publié / Mis à jour le mardi 12 janvier 2010, par LA RÉDACTION



 

L’invention du télescope est due à l’un de nos compatriotes, au Père Mersenne, ami de Descartes, et l’un des plus savants hommes du commencement du dix-septième siècle. Ce fut en 1666 seulement que le grand Newton commença à penser au télescope, comme il le dit lui-même.

Trois ans auparavant, c’est-à-dire en 1663, Jacques Gregory, habile géomètre écossais, avait donné la description d’un télescope de cette espèce. Cassegrani, en France, avait eu aussi, à peu près dans le même temps, une idée semblable ; et vingt-quatre ans auparavant, dès 1639, le Père Mersenne écrivant à Descartes, lui avait communiqué son invention.

Les lettres originales du Père Mersenne sont perdues ; mais celles de Descartes, datées de 1639, répondent d’une manière catégorique qui ne peut laisser aucun doute à ce sujet. Du reste, notre grand philosophe ne croyait pas que les télescopes à réflexion pussent offrir quelque avantage sur les lunettes de l’époque, et en cela il se trompait. Il est probable que ses objections empêchèrent le Père Mersenne de réaliser son invention. Cependant, en 1651, c’est-à-dire douze ans avant Gregory, Mersenne publia une Catoptrique, où il voulut consigner le résultat de ses méditations, et où l’on trouve ces paroles remarquables :

« On compose un grand miroir concave parabolique, avec un petit convexe, ou concave aussi parabolique, y ajoutant, si on veut, un petit miroir, le tout à dessein de faire un miroir ardent qui brûlera, à quelque distance, aux rayons du soleil. La même composition peut aussi servir pour faire un miroir à voir de loin, et grossir les espaces comme les lunettes de longue vue. »

Si l’on pouvait se méprendre sur le sens et la portée de ce passage, nous ajouterions qu’immédiatement après, Mersenne dit encore la même chose, en supposant seulement qu’au lieu du petit miroir parabolique on en substitue un hyperbolique. Dans sa Balistique, il donne la figure de son télescope. Il n’est donc pas permis de dire que nous devons à l’Angleterre le télescope à réflexion.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Tenir le haut du pavé
 
 Faire la pluie et le beau temps
 
MANIFESTATIONS
 Tour de Bretagne Cycliste (Quand le) s’appelait le Ruban Granitier Breton
 
 Exposition (L') Tintin va jeter l'ancre à Port Leucate (Aude)
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Accidents de voitures à Paris au XVIIIe siècle : les journaux diffusent des appels à témoins
 
 Lamartine végétarien
 
 Louis XVI insuffle vie aux premières statues d’hommes de lettres
 
 Flirter ou fleureter ? Telle est la question
 
 
Et puis aussi...
 
 Pain de pommes de terre pour parer aux disettes ?
 
 Combat de Cyrano de Bergerac contre le singe Fagotin de Brioché et vengeance du musicien Dassoucy
 
 Sang de chèvre (Injection de) contre la tuberculose ?
 
 Saisons déréglées ? Ou de la conviction qu' « il n'y a plus de saisons ! »
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 313 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services