le 24 juillet dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


Faire comme les religieuses de Dinan. Origine, signification proverbe, expression populaire. Dictionnaire locutions - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > Faire comme les religieuses de (...)

Expressions, Proverbes

Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française


Faire comme
les religieuses de Dinan
Publié / Mis à jour le dimanche 24 février 2013, par LA RÉDACTION


 
 
 
Personne qui, se trouvant arrêtée par quelque considération méticuleuse, substitue des équivalents ridicules aux termes qu’elle n’ose articuler

On prétend que ces religieuses, lorsqu’elles rencontraient le mot diable dans un livre, répétaient et le prononçaient de cette façon singulière : d. i. di. a. dia. b. l. e. ble., démon. De là le dicton. On ne sait si le fait imputé aux religieuses de Dinan est bien avéré, mais ce fait n’en est pas moins l’expression et la conséquence d’un préjugé consacré par les habitudes superstitieuses du moyen âge, où l’on craignait d’évoquer le diable en le nommant.

Ce qui, pour le dire en passant, l’avait fait désigner par une foule d’appellations, telles que le malfé ou maufé (malfait), le tentateur, le malin, l’ennemi, le frère des serpents, celui qui n’a pas de blanc dans l’œil, etc. Cette crainte, qui existait encore au XVIIe siècle, s’étendait alors, comme avant, aux noms des fléaux, et nous en avons une preuve bien frappante dans l’admirable apologue où la Fontaine ne nomme qu’après trois vers de préparation : La peste (puisqu’il faut l’appeler par son nom).

Eusèbe Salverte a remarqué le premier que c’est à l’effroi avec lequel on évitait de prononcer les vocables de mauvais augure, que fait allusion cette parenthèse qui paraît, dit-il, si peu intelligible et si peu saillante aujourd’hui. Mais il a tort de prétendre qu’une telle parenthèse soit devenue peu saillante. Bien qu’on en ignore le vrai motif, elle a quelque chose de très frappant après les trois vers qui la préparent et qui caractérisent avec tant d’énergie un mal qui répand la terreur.

Ajoutons que si le vrai motif était connu des lecteurs, l’effet littéraire perdrait pour eux beaucoup de son prix en cessant d’agir sur leur imagination, qui, dans le cas contraire, doit être saisie d’une sorte de terreur mystérieuse, et se figurer sous des traits plus formidables la gravité d’un fléau que le poète tremble à nommer.




Nos 500 expressions et proverbes
les plus pittoresques

La quintessence de la sapience
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Accommoder quelqu'un de toutes pièces
 
 Le roi de la fève
 
MANIFESTATIONS
 Trésors du Moyen Âge exposés au Scriptorial d'Avranches
 
 Tenues de ville et costumes de scène : 300 ans d'histoire commune à Moulins (Allier)
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 Se mettre en rang d'oignon
 
 Quart d'heure de Rabelais
 
 Avoir plusieurs cordes à son arc
 
 Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se brise
 
 
Et puis aussi...
 
 Arriver comme mars en Carême
 
 De mauvais corbeau mauvais œuf
 
 Avoir besoin de deux grains d'ellébore
 
 Faire des siennes
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 585 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services