Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



12 novembre 1609 : ordonnance de police relative aux théâtres et à la sécurité des spectateurs - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Novembre > 12 novembre > 12 novembre 1609 : ordonnance de (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 12 novembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


12 novembre 1609 : ordonnance de police
relative aux théâtres et à
la sécurité des spectateurs
(D’après « Traité de la police » par Nicolas de La Mare (Tome 1), édition de 1722)
Publié / Mis à jour le vendredi 4 novembre 2016, par LA RÉDACTION



 
 
 
En 1609, Paris étant alors une ville peu sûre et mal entretenue, puisqu’il n’y avait point de lanternes, beaucoup de boues, très peu de carrosses et quantité de voleurs, une ordonnance fixe les conditions dans lesquelles les pièces doivent être jouées au sein des deux théâtres publics de l’époque

Au début du XVIIe siècle, l’accroissement de la ville de Paris obligea les comédiens, pour la commodité publique, à se séparer en deux troupes, les uns continuant leurs représentations en l’hôtel de Bourgogne — dont la tour Jean sans Peur située rue Étienne Marcel est aujourd’hui le seul vestige —, et les autres, du consentement des premiers, élevant un nouveau théâtre dans une maison nommée l’hôtel d’Argent située au sein du quartier du Marais du Temple.

Il arriva quelques désordres aux portes de l’un et de l’autre de ces hôtels, parce que les comédiens exigeaient trop d’argent pour y entrer, et qu’ils commençaient leurs représentations trop tard pendant l’hiver, la capitale étant à l’époque différente de ce qu’elle fut plus tard : peu éclairée, mal desservie, et abritant nombre de voleurs. Par ailleurs, les comédiens se piquèrent de mêler, dans les farces qui suivaient les grandes pièces, quelques scènes jugées indécentes et contraires aux bonnes mœurs.

Les farceurs à l'Hôtel de Bourgogne, par Abraham Bosse (1634)
Les farceurs à l’Hôtel de Bourgogne, par Abraham Bosse (1634)

Cela donna lieu au lieutenant civil de faire un règlement de police, sur la remontrance du procureur du roi, le 12 novembre 1609, dont voici les termes :

« Sur la plainte faite par le procureur du roi, que les comédiens de l’hôtel de Bourgogne et de l’hôtel d’Argent finissent leurs comédies à heures indues et incommodes pour la saison de l’hiver, et que sans permission ils exigent du peuple sommes excessives ; étant nécessaire d’y pourvoir et leur faire taxe modérée. Nous avons fait et faisons très expresses inhibitions et défendons aux dits comédiens, depuis le jour de la saint Martin [11 novembre] jusqu’au quinzième février, de jouer passé quatre heures et demie au plus tard ; auxquels pour cet effet enjoignons de commencer précisément avec telles personnes qu’il y aura à deux heures après midi, et finir à la dite heure ; que la porte soit ouverte à une heure précise, pour éviter la confusion qui se fait dedans ce temps, au dommage de tous les habitants voisins.

« Faisons défense aux comédiens de prendre plus grande somme des habitants et autres personnes, que de cinq sous au parterre, et dix sous aux loges et galeries ; et en cas qu’ils aient quelques actes à représenter où il conviendra plus de frais, il y sera par nous pourvu sur leur requête préalablement communiquée au procureur du roi.

« Leur défendons de représenter aucune comédie ou farce, qu’ils ne les aient communiquées au procureur du roi, et que leur rôle ou registre ne soit de nous signé.

« Seront tenus les dits comédiens avoir de la lumière en lanterne ou autrement, tant au parterre, montée et galeries, que dessous les portes à la sortie, le tout à peine de cent livres d’amende et de punition exemplaire. Mandons au commissaire du quartier d’y tenir la main, et de nous faire rapport des contraventions à la police ; et sera le présent règlement lu et publié devant les dits hôtels, le peuple assemblé, et affiché contre les principales sorties. »




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Apothicaire sans sucre
 
 Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se brise
 
MANIFESTATIONS
 Plongée musicale dans la Renaissance jusqu'au 8 janvier 2017 à l'exposition Martin de Tours, le rayonnement de la cité
 
 Grotte de la Salamandre (Gard) : découvrez-la en dirigeable jusqu'au 31 octobre 2016
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 12 novembre 1793 : exécution du mathématicien, littérateur et homme politique Jean Sylvain Bailly
 
 12 novembre 1567 : mort du connétable Anne Montmorency, ami intime de François Ier et d’Henri II
 
 12 novembre 1774 : Louis XVI rétablit le Parlement que Louis XV avait cassé le 13 avril 1771
 
 12 novembre 1437 : entrée du roi Charles VII à Paris
 
 
Et puis aussi...
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 5 ARTICLES

 


Novembre
 
 

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services