Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



En Charente, un gisement unique de dinosaures fait le bonheur des paléontologues. Angeac - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine francophone > En Charente, un gisement unique de (...)

Patrimoine francophone

Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...


En Charente, un gisement unique
de dinosaures fait le bonheur
des paléontologues
(Source : France 24)
Publié / Mis à jour le dimanche 28 octobre 2012, par LA RÉDACTION



 
 
 
Avec près de 2 000 ossements de dinosaures découverts, dont le plus grand fémur de sauropode au monde, Angeac-Charente est une véritable mine d’or pour les paléontologues qui s’enthousiasment devant la richesse d’un site « unique » en France

L’histoire débute à l’été 2008, dans une carrière d’Angeac, un village de Charente à mi-chemin entre Cognac et Angoulême. Les carriers mettent au jour une vertèbre de sauropode, groupe de dinosaures herbivores quadrupèdes auquel appartient notamment le diplodocus.

Près de 2 000 ossements ont été exhumés
Près de 2 000 ossements ont été exhumés
Une découverte intéressante, signalée au musée d’Angoulême, mais trop isolée pour conclure à un gisement d’ossements. « Ça nous a quand même intrigués et on a insisté », relate le paléontologue Jean-François Tournepiche, conservateur au musée d’Angoulême et coordinateur des fouilles à Angeac.

Les chercheurs ont eu le nez creux : en janvier 2010, les ouvriers excavent d’autres ossements. Et l’été suivant, les premières fouilles d’ampleur sont menées sur le site. Elles seront fructueuses : plus de 400 ossements sont découverts, vieux de 130 millions d’années (crétacé inférieur), alors que la région d’Angeac était a priori une « zone humide, marécage ou delta », explique M. Tournepiche.

Au milieu de ces centaines d’ossements, un fémur de sauropode de 2,20 mètres. « C’est le plus grand jamais retrouvé au monde », s’enthousiasme Ronan Allain, paléontologue au Muséum national d’histoire naturelle de Paris (MNHN) et l’un des maîtres d’oeuvre des fouilles. Selon les projections, l’animal atteindrait 40 mètres de long et pèserait quelque 50 tonnes.

Des sauropodes géants
Mais la trentaine de personnes, paléontologues chevronnés, étudiants et bénévoles, qui s’affairent dans la carrière n’étaient pas au bout de leurs surprises : toujours en 2010, ils tombent sur la partie inférieure d’un autre fémur de sauropode, « 25% plus grosse » que la même partie du premier fémur, laissant présager un dinosaure aux proportions encore plus impressionnantes, estiment MM. Tournepiche et Allain.

En 2010 et 2012, la mise au jour de deux métatarses (os du pied) distincts, d’une trentaine et d’une quarantaine de centimètres, est venue compléter cette moisson de découvertes, prouvant au passage que deux sauropodes géants avaient vécu à Angeac.

Au total, après trois campagnes de fouilles (2010, 2011 et 2012), conduites l’été pour des raisons climatiques et de disponibilité des personnels, quelques 2.000 ossements ont été exhumés. « Sur les 80 m2 explorés pour l’instant, c’est pas mal ! », s’amuse M. Allain. Et le chercheur de détailler les trésors livrés par la terre charentaise : 7 espèces (sauropode, théropode herbivore et carnivore, iguanodon, ypsilophodon et stégosaure) et 24 individus (dont un troupeau de 17 ornithomimosaures ou "dinosaures autruches", et les deux sauropodes géants).

Autre champ d’investigation prometteur : les « microrestes ». Huit tonnes de sédiments ont été tamisés. "Il nous reste à examiner, manuellement et à loupe, 36 kg de résidus", explique la paléontologue Joane Pouech (Université Pierre et Marie Curie/Paris VI), chargée des microfouilles avec Jean-Michel Mazin (Claude Bernard/Lyon I, directeur de recherche au CNRS).

« Le potentiel du site est énorme. Aucun gisement français de dinosaures n’a livré ça », insiste Ronan Allain, qui prévoit une dizaine d’années de fouilles. « La diversité, la quantité et la qualité des ossements » tout autant que la présence abondante de fossiles végétaux (arbres, graines et feuilles) en font un site unique en France pour la reconstitution du paléoenvironnement, poursuit M. Tournepiche.

« On ne connaît pratiquement pas l’environnement du crétacé inférieur en France », pointe ce dernier. Grâce à Angeac, « on va pouvoir savoir ce qu’il se passait à cette époque et opérer des comparaisons avec des sites plus lointains », prédit-il. D’ici là, les curieux pourront admirer une partie des trésors d’Angeac au MNHN à la faveur de l’exposition Dinosaures, la vie en grand qui s’ouvre mercredi.

Accédez à l’article source




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Fortune de Baradas
 
 Se mettre le doigt dans l'œil
 
MANIFESTATIONS
 Plongée musicale dans la Renaissance jusqu'au 8 janvier 2017 à l'exposition Martin de Tours, le rayonnement de la cité
 
 Exposition Quoi de neuf au Moyen Age ? à la Cité des sciences et de l'industrie du 11 octobre 2016 au 6 août 2017
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Cézanne, dans l'intimité de son « grand atelier à la campagne »
 
 Olivier (Un) deux fois millénaire reçoit le label Arbre remarquable de France
 
 Mallarmé, Renoir, Degas... artistes amoureux des Affolantes de la vallée de la Seine
 
 La Garde-Guérin : un village unique en Lozère
 
 
Et puis aussi...
 
 Crocodile (Le) des égouts de Paris lézarde à Vannes depuis 30 ans
 
 Quand Orléans transformait le sucre
 
 La BnF lance un appel aux dons pour acquérir un Trésor national
 
 Dinan, ville d'arbres et d'histoire
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 293 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services