Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



13 octobre 1131 : mort de Philippe, fils de Louis le Gros - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Octobre > 13 octobre > 13 octobre 1131 : mort de Philippe, (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 13 octobre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


13 octobre 1131 : mort de Philippe,
fils du roi Louis VI le Gros
(D’après « Histoire de la vie privée des Français depuis l’origine
de la nation jusqu’à nos jours » (Tome 1), édition de 1815)
Publié / Mis à jour le dimanche 11 octobre 2015, par LA RÉDACTION



 

Le jeune prince Philippe, que le roi Louis VI le Gros son père s’était associé — il n’avait pas encore 4 ans — et avait fait couronner à Reims cependant qu’il avait 13 ans, passant près de l’église de Saint-Gervais, rue Malthois, à Paris, un cochon s’embarrassa dans les jambes de son cheval qui, effarouché, se cabra, renversant si rudement son cavalier que ce dernier en mourut le lendemain.

Philippe, fils du roi Louis VI, chute de cheval à cause d'un cochon
Philippe, fils du roi Louis VI, chute de cheval à cause d’un cochon

Le cochon fut très tôt l’objet de règlements. Sous les Mérovingiens, déjà, et à Paris, les rois, toutes les fois que dans l’enclave de quelqu’un de leurs domaines il se trouvait une forêt qui ne leur appartenait pas, jouissaient du droit d’y envoyer paître leurs cochons. Si le lieu n’offrait point de pâture, ils pouvaient, en compensation, exiger un tribut. En 614, Clotaire, par un édit publié à Paris dans un synode d’évêques, renonça à ce double privilège, déclarant que, dans le premier cas, il ne voulait point que ses porcs allassent à la forêt sans la permission du propriétaire ; ni, dans le second, qu’on exigeât de redevance en son nom.

Les habitants des villes qui ne pouvaient, comme ceux des campagnes, avoir un troupeau entier, élevaient chez eux un ou deux cochons que, pendant le jour, ils lâchaient dans les rues et laissaient vivre aux dépens du public. Cette mauvaise police présentait des inconvénients sans nombre : ainsi de la tragédie mettant en scène le fils de Louis le Gros.

Un pareil événement occasionna, au sujet des cochons, un règlement de police. Il fut en effet défendu de laisser vaguer des pourceaux dans les rues. Toutefois, ce règlement connut le sort de mille autres. Bientôt on l’oublia. Saint Louis, en 1261 ; les prévôts de Paris, en 1348, 1350, 1502 ; François Ier en 1539, défendirent en vain de nourrir des porcs dans la ville ; ils n’eurent pas plus de succès.

Les religieux de l’abbaye Saint-Antoine, surtout, en vertu du privilège de leur saint patron, qu’ordinairement on représente avec un cochon à ses côtés, prétendirent n’être point assujettis à la défense. Non contents de cette prétention, ils en formèrent, par la suite, d’autres plus étendues encore, et voulurent être les seuls qui eussent le privilège de laisser vaguer leurs porcs par les rues de la capitale.

Statue de saint Antoine et son cochon, à la collégiale d'Uzeste (Gironde)
Statue de saint Antoine et son cochon, à la collégiale d’Uzeste (Gironde)

Ils y parvinrent. Le bourreau fut même chargé d’exécuter cette singulière police. Tout cochon n’appartenant pas aux Antonins pouvait être saisi par lui ; il le conduisait à l’Hôtel-Dieu, et avait le droit d’en exiger la tête, ou de prendre cinq sous en argent.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Découvrir le pot aux roses
 
 Musique à porter le diable en terre
 
MANIFESTATIONS
 Cartographie (Grande aventure de la) au château-musée de Dieppe
 
 Exposition Espèces d'Ours ! À la découverte des ours au Jardin des Plantes du 12 octobre 2016 au 19 juin 2017
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 13 octobre 1910 : mort de Léon Édoux, inventeur du premier monte-charge hydraulique baptisé « ascenseur »
 
 13 octobre 1832 : Samuel Morse « découvre » le télégraphe
 
 13 octobre 1307 : Philippe le Bel fait arrêter les Templiers
 
 13 octobre 1605 : mort du théologien Théodore de Bèze
 
 
Et puis aussi...
 
 13 octobre 1492 : première entrevue des habitants du Nouveau-Monde avec ceux de l'ancien
 
 13 octobre 1715 : mort du philosophe et théologien Nicolas Malebranche
 
 13 octobre 1707 : prise de Lérida par le duc d'Orléans
 
 13 octobre 1761 : suicide de Marc-Antoine Calas
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 9 ARTICLES

 


Octobre
 
 

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services