Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



25 juillet 1794 : exécution des poètes André Chénier et Jean-Antoine Roucher - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Juillet > 25 juillet > 25 juillet 1794 : exécution des (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 25 juillet. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


25 juillet 1794 : exécution des poètes
André Chénier et Jean-Antoine Roucher
Publié / Mis à jour le vendredi 22 juillet 2016, par LA RÉDACTION



 

André Chénier naquit pour la poésie sous le ciel inspirateur de la Grèce : on aime à dire qu’il puisa, dans le sein d’une Grecque, son amour vif et tendre pour la Muse antique, ressuscitée dans ses chants. On s’étonne que ses chants, pleins de grâce et de langueur, de fraîcheur et de naïveté, antiques par la pensée, antiques par la forme, soient modulés dans une langue vulgaire. Ils parlent au cœur, ils sonnent à l’oreille, comme les idylles de Théocrite et les églogues de Virgile.

André Chénier (1762-1794)
André Chénier (1762-1794)

A peine quelques pures étincelles avaient-elles révélé le feu poétique qui brûlait dans le cœur d’André Chénier ; il mûrissait ses talents par la méditation, nourrissait ses facultés par l’étude, et préparait, dans une innocente et mystérieuse obscurité, son glorieux avenir, quand tout-à-coup les orages révolutionnaires vinrent troubler ses rêves d’espérance. Tous les nobles sentiments ont place dans la belle âme d’un vrai poète. André applaudit et s’associa à la régénération du peuple ; lorsque la révolution fut devenue impure et sanglante, André, dans une vertueuse et patriotique indignation, éleva sa jeune et brillante voix ; il chanta l’héroïque Corday, s’offrit à défendre Louis XVI, et tonna contre Robespierre et Collot-d’Herbois : Chénier fut jeté dans les fers.

En même temps et non loin de lui, mais dans une autre prison , son ami Jean-Antoine Roucher étudiait, insouciant et tranquille ; Roucher était un poète fier, hardi et passionné, surtout pour la poésie. Quelques pièces fugitives et son grand ouvrage des Mois, que recommandent tant de belles pages, quoi qu’ait pu dire La Harpe, fondent solidement sa réputation littéraire. Mais il fut encore plus philosophe et citoyen : l’époque où il vécut arrachait tout homme consciencieux à ses goûts, à ses plaisirs, pour l’asservir à ses devoirs. Roucher remplit courageusement les siens : comme Chénier, il salua avec transport notre glorieuse ère nouvelle ; comme Chénier, il s’éleva contre ses excès et ses crimes ; comme Chénier, il fut jeté dans les cachots : et là, tous deux, rendus ainsi à eux-mêmes, à la liberté, à leur amour de l’étude, oubliaient, dans leurs travaux, et la prison et les fers suspendus sur leur tête !

Jean-Antoine Roucher (1745-1794)
Jean-Antoine Roucher (1745-1794)

Deux jours avant le 9 thermidor (27 juillet 1794) marquant la chute de Robespierre et la fin de la Terreur, Chénier monta, à huit heures du matin, sur la charrette des criminels. Dans ces instants où l’amitié n’est jamais plus vivement réclamée, où l’on sent le besoin d’épancher ce cœur qui va cesser de battre, le malheureux jeune homme (il avait 31 ans) ne pouvait ni rien recueillir, ni rien exprimer des affections qu’il laissait après lui. Peut-être il regardait avec un désespoir stérile ses pâles compagnons de mort : pas un qu’il connût ! A peine savait-il, dans les trente-huit victimes qui l’accompagnaient, les noms de Montalembert, de Montmorency, de Trenck et de ce généreux Loiserolles qui s’empressait de mourir pour sauver un fils. Mais aucun d’eux n’était dans le secret de son âme ; cet esprit qui entendait sa pensée, ce cœur parent du sien, comme a dit le poète, Chénier l’appelait peut-être et frémissait de son vœu..., quand tout-à-coup s’ouvrent les portes d’un cachot fermé depuis six mois, et l’on place à ses côtés, sur le premier banc du char fatal, son ami, son émule, le peintre des Mois, le brillant, l’infortuné Roucher.

Que de regrets ils exprimèrent l’un et l’autre !

— Vous, disait Chénier, le plus irréprochable de nos citoyens, un père, un époux adoré ! c’est vous qu’on sacrifie !

— Vous, répliquait Roucher, vous, vertueux jeune homme, on vous mène à la mort, brillant de génie et d’espérance

— Je n’ai rien fait pour la postérité, répondit Chénier ; puis, en se frappant le front, on l’entendit ajouter : Pourtant j’avais quelque chose là !

C’était la muse, dit Chateaubriand, qui lui révélait son talent au moment de la mort. Arrivés au pied de l’échafaud, les deux poètes amis entonnèrent leur chant de mort... ; c’étaient quelques vers de Racine, la première scène d’Andromaque. Oui, disait Chénier...

Oui, puisque je retrouve un ami si fidèle,
Ma fortune va prendre une face nouvelle,
Et déjà son courroux semble s’être adouci,
Depuis qu’elle a pris soin de nous rejoindre ici.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Faire l'école buissonnière
 
 Bon chien chasse de race
 
MANIFESTATIONS
 De Méliès à la 3D : la machine Cinéma Exposition à La Cinémathèque française du 5 octobre 2016 au 29 janvier 2017
 
 Cartographie (Grande aventure de la) au château-musée de Dieppe
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 25 juillet 1794 : exécution du baron Frédéric de Trenck
 
 25 juillet 1730 : présentation du poète Métastase à l'empereur d'Allemagne Charles VI
 
 25 juillet 1799 : bataille d'Aboukir, gagnée sur les Turcs par Bonaparte
 
 25 juillet 1685 : le duc de Montmouth est décapité à Londres
 
 
Et puis aussi...
 
 25 juillet 1713 : découverte de l'ancienne ville d'Herculanum, entre le Mont-Vésuve et la ville de Naples
 
 25 juillet 1593 : Henri IV fait son abjuration à Saint-Denis
 
 25 juillet 1139 : Alphonse Ier défait cinq rois Maures, à la bataille d'Ourique
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 8 ARTICLES

 


Juillet
 
 

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services