le 20 août dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


25 juillet 1593 : Henri IV fait son abjuration à Saint-Denis - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Juillet > 25 juillet > 25 juillet 1593 : Henri IV fait son (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 25 juillet. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


25 juillet 1593 : Henri IV
fait son abjuration à Saint-Denis
et embrasse la religion catholique
(D’après « Le Catholique, magasin religieux », édition de 1845)
Publié / Mis à jour le dimanche 18 juin 2017, par LA RÉDACTION


 
 
 
Cette abjuration porta le dernier coup aux factions de la Ligue et de l’Espagne ; les noms d’hérétiques et de relaps étaient leurs principales armes, que la conversion du roi rendait impuissantes.

Voici comme le Journal de l’Etoile rapporte cette conversion de Henri IV, qui contribua autant que ses victoires à lui aplanir le chemin du trône :

« Le dimanche 25 juillet, le roi, sur les huit heures du matin, revêtu d’un pourpoint et chausses de satin blanc, d’un manteau et chapeau noir, assisté de plusieurs princes, grands seigneurs, des officiers de la couronne et autres gentilshommes en grandi nombre, précédé des Suisses de sa garde, des gardes du corps écossais et français, de douze trompettes, est allé à la grande église de Saint Denis : les rues étaient tapissées et jonchées de fleurs, le peuple répétant mille fois : Vive le roi !

Henri IV devient catholique, à Saint-Denis, le 25 juillet 1593. Illustration de Job (Jacques Onfroy de Bréville) parue dans Le Bon Roy Henry de A. Hermant (1900)
Henri IV devient catholique, à Saint-Denis, le 25 juillet 1593. Illustration
de Job (Jacques Onfroy de Bréville) parue dans Le Bon Roy Henry de A. Hermant (1900)

« A l’entrée de l’église, était l’archevêque de Bourges, assis en une chaire couverte de damas blanc, aux armes de France et de Navarre ; le cardinal de Bourbon et plusieurs évêques, et tous les religieux de Saint-Denis qui l’attendaient avec la croix, le livre des Evangiles et l’eau bénite.

« L’archevêque de Bourges lui a demandé quel il était ; le roi lui a répondu : Je suis le roi. — Que y demandez-vous ? — Je demande, dit le roi, à être reçu au giron de l’Eglise catholique, apostolique et romaine. — Le voulez-vous sincèrement ?— Oui, je le veux et je le désire ; et à l’instant le roi s’est mis à genoux, et a fait sa profession en ces termes :

« Je proteste et je jure devant la face du Tout-Puissant, de vivre et mourir en la religion catholique, apostolique et romaine, de la protéger et défendre envers tous, au péril de mon sang et de ma vie, renonçant à toutes hérésies contraires à icelle.

« Laquelle profession, écrite dans un papier, il a donné signée de sa propre main. L’archevêque ayant pris ce papier, lui a donné à baiser son anneau sacré, et puis l’absolution et la bénédiction ; après quoi il a été conduit au chœur de ladite église, par les évêques de Nantes, de Séez, de Digne, de Chartres, du Mans, etc. ; le roi s’est mis à genoux devant l’autel, a réitéré sur les saints Evangiles sa profession et son serment.

« Le roi a été relevé par le cardinal de Bourbon et l’archevêque de Bourges, et conduit à l’autel qu’il a baisé ; puis il a passé derrière ledit autel, où l’archevêque de Bourges, a ouï sa confession, pendant que la musique chantait le Te Deum.

« Après la confession, ledit archevêque l’a conduit sur un oratoire couvert de velours cramoisi brun, semé de fleurs-de-lys d’or, sur lequel il s’est mis à genoux, et a entendu la grand’messe, célébrée par l’évêque de Nantes. Autour du roi se sont placés les susdits princes, évêques et docteur, et messieurs des cours souveraines. A l’Evangile, le cardinal de Bourbon lui a apporté le livre des Evangiles à baiser, et le roi a été très dévotement à l’offrande.

Cérémonie d'abjuration d'Henri IV. Estampe du temps
Cérémonie d’abjuration d’Henri IV. Estampe du temps

« Après la messe, il a fait jeter au peuple des sommes d’argent, et s’est retiré à son logis avec la même cérémonie qu’il était venu, suivi d’un peuple infini, qui a crié : Vive le roi. »

Voltaire a cherché à jeter des nuages sur la sincérité de cette conversion, en citant le trait suivant d’une lettre de Henri IV à Gabrielle d’Estrées : « C’est demain que je fais le saut périlleux. » Mais rapportons un propos que tenait souvent Henri IV depuis sa conversion : « Il y a trois choses qui sont très véritables, et que le monde ne veut pas croire : que l’archiduc est un grand capitaine, que la reine Elisabeth est morte vierge, et que le roi de France est bon catholique. »




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Faire une chose à bâtons rompus
 
 Chercher une querelle d'Allemand à quelqu'un
 
MANIFESTATIONS
 Électricité : sa merveilleuse histoire au Centre Historique Minier de Lewarde (Nord)
 
 « Imagine Van Gogh » : l'exposition le nez dans les tournesols à la Villette
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 25 juillet 1794 : exécution des poètes André Chénier et Jean-Antoine Roucher
 
 25 juillet 1794 : exécution du baron Frédéric de Trenck
 
 25 juillet 1730 : présentation du poète Métastase à l'empereur d'Allemagne Charles VI
 
 25 juillet 1799 : bataille d'Aboukir, gagnée sur les Turcs par Bonaparte
 
 
Et puis aussi...
 
 25 juillet 1139 : Alphonse Ier défait cinq rois Maures, à la bataille d'Ourique
 
 25 juillet 1685 : le duc de Montmouth est décapité à Londres
 
 25 juillet 1713 : découverte de l'ancienne ville d'Herculanum, entre le Mont-Vésuve et la ville de Naples
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 8 ARTICLES

 


Juillet
 
 

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services