Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Gens de lettres : polir leurs phrases ? Art poétique de Boileau. Brèves d'Histoire de France. Miettes historiques - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > Cent fois sur le métier... : également

Brèves d’Histoire

Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé


Cent fois sur le métier... :
également recommandé aux gens de lettres ?
(D’après « Le Figaro littéraire », paru en 1936)
Publié / Mis à jour le jeudi 22 septembre 2016, par LA RÉDACTION



 
 
 
En novembre 1936, pour le tricentenaire de Nicolas Boileau — né le 1er novembre 1636 —, un chroniqueur du Figaro littéraire s’interroge sur l’opportunité qu’il y a, pour les gens de lettres, à polir leurs phrases, appliquant ainsi le célèbre précepte de l’Art poétique

A l’occasion du tricentenaire de Boileau, Léon Daudet soulève cet intéressant problème de technique littéraire, écrit Fernand Vandérem du Figaro littéraire : faut-il observer ou repousser le précepte fameux de l’Art poétique :

Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse et le repolissez

« Conseil absurde ! déclare Léon Daudet. Il n’y a aucune raison pour que le centième polissage soit supérieur au cinquantième ou au quatre-vingt-neuvième. Je dirai même qu’en matière littéraire, le premier jet est toujours le meilleur et que les retouches de l’esprit et du style ne font qu’asseoir l’incomparable élan du jaillissement intellectuel et sensible. »

Nicolas Boileau-Déspreaux, d'après Hyacinthe Rigaud
Nicolas Boileau-Déspreaux, d’après Hyacinthe Rigaud

Après quoi, comme exemples à l’appui de sa thèse, il cite Flaubert, dont souvent tel passage en son premier état vaut mieux qu’après corrections, les Goncourt bien meilleurs dans l’abandon de leur Journal que dans l’écriture surveillée de leurs romans, Pascal et Michelet dont les pages fougueuses ne connurent jamais fignolages ni rapetassages.

Mais voici un texte diamétralement opposé et qui développe en prose le distique de Boileau : « Je ne suis point de ces auteurs qui allèguent qu’ils auraient peur en trop remaniant leurs écrits de leur ôter cet air libre et facile qui fait un des plus grands charmes du discours. Leur excuse, à mon avis, est très mauvaise. Car les ouvrages faits au courant de la plume sont ordinairement secs, durs efforcés. Et c’est souvent le travail même qui en polissant un ouvrage lui donne cette facilité qui charme le lecteur.

« Les écrits de Virgile quoique extraordinairement travailles sont bien plus naturels que ceux de Lucain qui écrivait, dit-on, avec une rapidité prodigieuse. C’est la peine que s’est donnée un auteur à limer et à perfectionner ses écrits qui fait que le lecteur n’a point de peine en les lisant. »

Vous voyez que sur le cas la doctrine de Boileau — car les lignes précédentes figurent dans une de ses préfaces — n’est ni moins réfléchie ni moins motivée que celle de Léon Daudet. Alors à laquelle se rallier ?

Personnellement, poursuit Vandérem, je penserais volontiers que le polissage est contre-indiqué pour certains génies dont il ne peut que restreindre l’essor. Mais les Eschyle, les Dante, les Shakespeare sont rares. Et, pour la plupart des autres, je ne sais pas si l’effort vers la perfection ne porte pas leur talent à son maximum de rendement.

Et puis la dernière phrase de Boileau sur la peine à épargner au lecteur plaide aussi pour le polissage. Car, en deux lignes, n’est-ce pas la condamnation de l’obscurisme et de ses paresses ?




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Entrer dans la peau du bonhomme
 
 Caquet de l'accouchée
 
MANIFESTATIONS
 Grand Condé (Le) à Chantilly jusqu'au 2 janvier 2017
 
 Henri IV en son et lumière au château de Pau
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Censure au théâtre sous le Premier Empire : les pièces soumises à l'autorisation du ministère de la police
 
 Le mot « payer », héritage d'un tribut versé pour se dédommager d'un crime ?
 
 Les druides hostiles à la représentation des dieux
 
 Vacances en 1830 : du temps des diligences à celui des plages
 
 
Et puis aussi...
 
 Nombre 14 (Le singulier) et les Bourbons
 
 Tout premiers cabinets de lecture
 
 Du « ruisseau de Ménilmontant » au réseau d'égouts parisiens de 1000 km
 
 « Messieurs, la séance continue ! » ou quand pas même un attentat n'interrompt une séance de la Chambre des députés
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 137 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services