Panier de
commande
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Favoris

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


 
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

Proverbe, expression populaire : En parlant du loup on en voit la queue. Origine, signification - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Savoir : Proverbes > En parlant du loup on en voit la (...)

Savoir : Proverbes

Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française


En parlant du loup on en voit la queue
Publié le mardi 22 novembre 2011, par LA RÉDACTION


 
 
 
 
Cela se dit quand une personne dont on parle survient inopinément

Voici comment on peut expliquer l’origine de ce proverbe. Autrefois, en France, on se servait beaucoup de proverbes rimés et, plus d’une fois, pour obtenir la rime, on allait jusqu’à sacrifier le sens.

Le loup, la mère et l'enfant
Le loup, la mère et l’enfant
C’est ce qui est arrivé pour le proverbe en question : le mot tête ne pouvant rimer avec le mot loup, on l’a remplacé par le mot queue, que l’on écrivait alors coue. Ainsi disait-on : En parlant du loup on en voit la coue.

Plus tard, il y eut une transformation et l’on dit queue sans avoir égard à la rime. Et voilà comment la queue l’ayant emporté sur la tête dans ce proverbe, l’on dit maintenant : En parlant du loup on en voit la queue.

Notre excellent fabuliste La Fontaine (livre IV, fable XVI) dans sa fable du loup, de la mère et de l’enfant, faisait allusion à ce proverbe en citant à la fin de sa fable ce dicton picard :

Biaux chires leups, n’écoutez mie
Mère tenchant chien fieux qui crie.

 

 


  1 réaction

 Réagir à cet article
 
lobo13 il voit des loups partout
25 novembre 2011 22:13

Bonjour à Tous et à Toutes

« Il voit des Loups partout » je vous ferai remarquer qu’en des temps anciens et bénis nos amis avaient le droit au chapitre et à juste titre je vous proposerai quelques traces de leurs anciennes présences.
Ce ne sont que quelques pattes...oui mais même si elles ressemblent à des pattes de mouches elles ont laissé dans nos mémoires des traces indélébiles que des débiles voudraient effacer.

Quelques exemples ...

Courir le guilledoux

L’expression est belle sait on de quoi il s’agit mais en ces temps de drague je crois que plus personne ne coure vraiment le guilledoux
l’origine se rapporterait d’ un certain kveldulr « le loup du soir »scandinave.
Faisant référence à l’idée de courir après le loup garou à l heure de la nuit tombée rattaché à la locution « avoir vu le loup » qu’on applique aux filles qui ont trop couru.(quel veinard ce Loup !)

A la queue leu-leu

C’est le latin "lupus" qui donna au XIe siècle les noms "leu" et "lou". Deux siècles plus tard y sera ajouté un "p" donnant notre actuel "loup". Toutefois la forme "leu" subsistera jusqu’au XVIe siècle. Elle renvoie donc aux loups qui, se déplaçant bien souvent en meutes, se suivent et marchent dans les pas les uns des autres, soit "les uns derrière les autres".

De mon Auvergne natale je retiendrais le nom d’un patelin pommé mais fort agréable 
« le Valbeleix » situé dans le parc régionale des Volcans d’Auvergne.
Il a pour pour origine Le val des Loups, région très boisée et giboyeuse à 800 mètres d’altitude, plus tranquille que là tu meurs !!
A portée de Lupara,« lupara », de l’italien, vient du fait que cette arme était souvent utilisée pour chasser le Loup avec des cartouches chargées de 6 mm ( et pratique pour les vendettas ) se situe la ville de Besse en Chandesse
Besse en Chandesse
La girouette en forme de tête de Loup que l’on voit à son sommet est un hommage rendu il y a fort longtemps…
En ce temps-là, les Loups peuplaient encore les montagnes d’Auvergne. Le village de Besse était très riche et l’on avait construit des remparts pour le protéger des voyous !
Une meute de Loups vivait à proximité du village. Jamais les Bessards n’avaient dérangé les Loups et jamais les Loups n’avaient dérangé les Bessards. Les Loups avaient bien compris qu’en ce jour de dévallade les Bessards étaient heureux. Ils avaient vu qu’il n’y avait personne en haut du Beffroi. Et quand les anglais voulurent attaquer le village de Besse, les Loups étaient là pour le protéger ! Ils ont grogné, hurlé tant et si fort que les Bessards se sont réveillés et ont mis en fuite ces brigands
Les Loups leur avaient permis de sauver leur village et de conserver leurs richesses .

La saint Valentin

La fête [sexuelle] romaine de la fertilité des Lupercales (le 15 février) ou avec la période de conception de masse des enfants”
Dans ces Lupercales les noms des jeunes femmes étaient placés dans une urne, puis tirés au sort par des hommes” Bien sûr, ces mariages allaient de pair avec une immoralité sexuelle. C’est de la que provient la phrase “soit ma Valentine”qui devait courir le Guilledoux » of course !!!

Mais d’où viennent ces Lupercales ? Elles étaient célébrées en l’honneur du dieu Pan !
En fait, “le nom semble provenir du nom grec Pan, Lycaeus, venant de Lukos, un loup car Pan était le dieu des bergers et il protégeait les troupeaux de la voracité des loups

La légende de Pan, comme chasseur de loups et protecteur des troupeaux, trouve son origine dans l’ancienne histoire biblique de Nimrod, le “vaillant chasseur” opposé à l’Éternel (Genèse 10 :9)
et bâtisseur de la Tour de Babel
Le mauvais dirigeant Nimrod était le lupercus (chasseur de loups) et le Valentin (homme mauvais car licencieux

inter canen et lupum ou between dog and wolf

entre chien et Loup : no comment......

connu comme le loup blanc

Dans notre beau pays de France il y a fort longtemps, nos amis avez le pelage gris ou noir et très rare étaient ceux qui avaient la toison des neiges éternelles.
Aussi lorsque un individu se faisait remarquer par une mauvaise réputation, une fois encore la vindicte populaire comparait à tord sa réputation a celle d’un loup pas comme les autres.
Comme quoi la connerie de nos congénères n’ pas d’age
Dans le « ch’Nord » la mauvaise prononciation et interprétation du mot houblon et du mot Leu a donné cette étonnante erreur « connu comme le houblon » (véridique)
Merci pour votre tribune dans laquelle je peux fournir ces quelques précisions sans prétentions.
Grand merci et salutations lupines.

.

 
 
 Réagir à cet article

 

Soutenir l'association La France pittoresque, c'est prendre part à
la conservation et la transmission de la TRADITION, de notre IDENTITÉ,
de notre HISTOIRE, de notre PATRIMOINE,
des US ET COUTUMES de nos aïeux, du SAVOIR-FAIRE à la française
 
 
Ne bénéficiant d’aucune subvention ni d’aucune aide privée ou publique,
La France pittoresque compte exclusivement sur la générosité et la confiance de ses
lecteurs lui offrant de préserver son indépendance et sa liberté éditoriale
 
Le paiement peut également s’effectuer par chèque à l’ordre de :
La France pittoresque, 14 avenue de l'Opéra, 75001 PARIS
(association loi 1901 à but non lucratif fondée en 1997)

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec
notre magazine d'Histoire de France...

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 
 

 

 Fleurette : premier amour du futur Henri IV âgé de 12 ans
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 « L'État m'a tuée » ou la France en souffrance
 
 Ménagerie politique (La) : l'ancien président Jules Grévy comparé à un macaque en 1890
 
 Hôtellerie et restauration jadis : de l'auberge du Moyen Age au grand restaurant du XIXe siècle
 
 MAGAZINE N°44 > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Avoir du bien au soleil
 
 Bonjour lunettes, adieu fillettes
 
MANIFESTATIONS
 
 
 


Altermanuel d’Histoire de France
L’historien Dimitri Casali répertorie ce que nos enfants n’apprennent plus au collège
Histoire de France (Bainville)
CHAPITRE 1 : Pendant 500 ans la Gaule partage la vie de Rome
Scandale de la dette publique
Scandale de la dette publique, ou la spoliation des peuples avec l’assentiment des Etats
Louis XVII : roi martyr emprisonné au Temple
Itinéraire d’un enfant que la République a voulu corrompre puis a délibérément tué
+ de vidéos "Histoire France"+ de vidéos "Patrimoine"

 


Les plus récents
 
 Garder pour la bonne bouche
 
 C’est le pont aux Anes
 
 Il n'y a point de héros pour son valet de chambre
 
 Le faux ami ressemble à l'ombre du cadran
 
 
Et puis aussi...
 
 Qui n'entend qu'une cloche n'entend qu'un son
 
 Faire sa Sophie
 
 Si le ciel tombait, il y aurait bien des alouettes de prises
 
 Qu'allait-il faire dans cette galère ?
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 557 ARTICLES

 

 

 


 
Pinterest FrPittoresque

 


 

 

 

     

 
 
Copyright © 1999-2014 E-PROD
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Second Life

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines