Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



19 mars 1783 : fondation de l'École royale des Mines par Balthazar Sage - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Mars > 19 mars > 19 mars 1783 : fondation de l'École (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 19 mars. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


19 mars 1783 : fondation de
l’École royale des Mines
par Balthazar Sage
Publié / Mis à jour le samedi 19 mars 2016, par LA RÉDACTION



 

Savant professeur de chimie métallique, membre de l’Académie des sciences et d’autres sociétés savantes, Balthazar-Georges Sage naquit à Paris le 7 mars 1740. Au sortir du collège, il se consacra à l’étude de la chimie et y fit des progrès si rapides, que les premiers ouvrages qu’il publia, très jeune encore, établirent sa réputation.

Connu avantageusement de Louis XVI, ce fut à sa sollicitation que ce monarque créa, en 1783, l’École des Mines, dont Sage fut nommé directeur et professeur. Celui-ci employa, pendant dix ans, une grande partie de sa fortune à former la première collection de minéraux pour l’instruction publique. Son riche cabinet est un des plus beaux monuments de ce genre. Les cours de Balthazar Sage étaient devenus comme de mode : non seulement des élèves et des savants y assistaient, mais ce qu’il y avait de plus distingué dans la ville et à la cour, soit parmi les seigneurs, soit parmi les dames.

En 1808, il perdit la vue, par l’effet d’une opération chimique ; mais cela ne l’empêcha pas de continuer ses leçons, ni de s’occuper de ses ouvrages. Comme tout se perfectionne ou se renouvelle, au système chimique de Sage succéda celui de Lavoisier, et chacun d’eux eut des partisans. On changea l’ancienne nomenclature, qu’on soumit à d’autres théories, auxquelles Sage ne voulut jamais adhérer.

Balthazar-Georges Sage
Balthazar-Georges Sage

Les inspecteurs des mines firent distribuer, en 1816, à la Chambre des députés un Mémoire dans lequel ils prétendaient que Sage avait été porté depuis 1788 sur le budget des mines pour 20 000 francs de traitement. En ayant été instruit, Balthazar Sage réclama contre cette assertion, par la voie des journaux, et déclara « que depuis 1783, il n’avait jamais touché que 5 000 francs, qui lui avaient été accordés par un arrêt du conseil. » Il fit remarquer en passant, « que, quoique créateur du corps des mines, il n’avait eu depuis vingt-cinq ans aucune relation avec ceux qui le composaient actuellement, parce qu’ils lui avaient donné des preuves d’une insigne malveillance. » C’était précisément depuis 25 ans que l’on suivait le système de Lavoisier.

Le 8 janvier 1817, le roi Louis XVIII le nomma chevalier de l’ordre de Saint-Michel. Balthazar Sage fut pendant plusieurs années administrateur des monnaies à Paris, fonction dont il s’acquitta avec autant de probité que de zèle. Quoique d’un âge très avancé, il était d’une conversation vive, spirituelle et enjouée. Il rendit l’âme en 1824, âgé de près de 85 ans et après plus de 50 ans de professorat.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Avoir la tête près du bonnet
 
 Va-t'en voir s'ils viennent, Jean
 
MANIFESTATIONS
 Grand Condé (Le) à Chantilly jusqu'au 2 janvier 2017
 
 Exposition : Austrasie, le royaume mérovingien oublié (Saint-Dizier)
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 19 mars 1895 : les frères Lumière tournent leur premier film
 
 19 mars 1626 : mort subite de l'avocat général Servin, au cours d'un lit de justice
 
 19 mars 1626 : mort du père Pierre Coton, confesseur des rois Henri IV et Louis XIII
 
 19 mars 1859 : Première représentation du Faust de Gounod
 
 
Et puis aussi...
 
 19 mars 1682 : Bossuet rédige les textes des Quatre Articles que vote l'assemblée du clergé
 
 19 mars 1563 : l'Edit d'Amboise reconnaît aux protestants la liberté de conscience
 
 19 mars 1808 : Charles IV, roi d'Espagne, abdique en faveur de son fils
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 8 ARTICLES

 


Mars
 
 

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services