le 20 septembre dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


Repères de l'Histoire de France. Dates historiques, événements, personnages. Période deuxième moitié du XVIIe siècle - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Repères historiques > Deuxième moitié du XVIIe siècle

Repères historiques

Points de repère de l’Histoire de France. Précis chronologique abrégé. Les événements marquants et importants de notre Histoire, classés par date


Deuxième moitié du XVIIe siècle
Publié / Mis à jour le jeudi 8 avril 2010, par LA RÉDACTION


 

Points de repère de l’Histoire de France : deuxième moitié du XVIIe siècle. Précis chronologique abrégé consignant les événements marquants et faits historiques notoires de la deuxième moitié du XVIIe siècle. Toutes les dates principales nécessaires à une bonne compréhension de l’Histoire.

1652
Condé remporte le succès de Bléneau, mais est ensuite battu par Turenne à Gien.

Bataille du faubourg Saint-Antoine, entre les troupes royales commandées par Turenne, et les Espagnols de Condé : ce dernier allait succomber lorsque Mademoiselle, fille de Gaston d’Orléans, lui ouvrit les portes de Paris et fit, pour dégager ses troupes, tirer le canon de la Bas-tille contre celles de la couronne. Condé rejoint les Espagnols dans les Pays-Bas.

La Cour qui s’était entre temps retirée à Poitiers, rentre à Paris.

1653
Fin de la Fronde. Retour à Paris de Mazarin, qui en était parti dans la crainte de voir Condé s’emparer de la capitale. Le cardinal de Retz qui avait été un des fauteurs de la rébellion est emprisonné. Exil à Blois de Mademoiselle et de Gaston d’Orléans.

1658
Bataille des Dunes : victoire de Turenne sur les Espagnols.

1659
Traité des Pyrénées négocié par Mazarin et Luis de Haro, et qui met fin aux hostilités entre la France et l’Espagne. Il porte que Louis XIV épousera la fille de Philippe IV, Marie-Thérèse, et renoncera à tous ses droits sur la couronne d’Espagne, moyennant le versement par cette puissance d’une dot de 500 000 écus d’or à Marie-Thérèse ; Mazarin n’ignorait pas que l’Espagne devant être pour longtemps hors d’état de verser cette dot, Louis XIV conservait ipso facto ses droits éventuels à la succession de Charles II d’Espagne.

Condé sollicite sa rentrée en grâce et est remis en possession de son commandement.

1660
Mariage de Louis XIV avec Marie-Thérèse, fille de Philippe IV, roi d’Espagne (née en 1638).

1661
Mort de Mazarin. Première année du gouvernement personnel de Louis XIV. Il conserve les ministres dont s’était entouré Mazarin. C’étaient Séguier, garde des sceaux et chancelier ; Le Tellier, chargé du département de la guerre ; Lionne, de la marine et des affaires étrangères ; Fouquet, des finances.

1662
Disgrâce de Fouquet accusé de s’être approprié des fonds de l’État.

Colbert est nommé contrôleur général des finances.

1666
A la mort de Le Tellier, son fils le marquis de Louvois lui succède avec le titre de ministre de la guerre.

Commencement par l’ingénieur Riquet des travaux du creusement du canal du Midi, destiné à joindre l’Atlantique à la Méditerranée (sera achevé en 1681).

1667-1668
Guerre de Flandre (ou guerre de Dévolution) entreprise par Louis XIV pour faire valoir, lors de la mort de Philippe IV, les titres que lui donnait son mariage avec Marie-Thérèse, en vertu du droit de dévolution, à la possession du Brabant, de la Flandre et de la Franche-Comté. Les principaux faits de cette guerre sont l’occupation de la Franche-Comté et le siège de Dôle par les Français. Elle se termina par le traité d’Aix-la-Chapelle qui donnait la Flandre à la France (1668).

1672-1678
Guerre de Hollande. Elle eut pour causes l’attitude offensante que le peuple et les dirigeants hollandais avaient envers Louis XIV, et l’élévation injustifiée des droits que les vins et eaux-de-vie de France payaient pour entrer en Hollande. Cette guerre débuta par le passage du Rhin célébré par les artistes du temps. Les Français envahirent la Hollande, mais ils furent arrêtés par l’inondation du pays, que les Hollandais provoquèrent en détruisant les digues qui avaient jusqu’alors retenu les eaux de la mer.

1673
Guillaume d’Orange, stathouder de Hollande, noue une coalition contre la France entre son pays, l’empire d’Allemagne, l’Espagne et le Danemark.

1674
Conquête par les Français de la Franche-Comté. Victoire de Senef remportée par Condé sur Guillaume d’Orange.

Campagne de Turenne en Alsace pour en chasser les Impériaux.

1675
Mort de Turenne, tué à Salzbach par un boulet perdu.

1678
Victoire navale de Stromboli remportée par l’amiral français Duquesne sur le célèbre amiral hollandais Ruyter, qui mourut dans cette bataille. 1678 Traité de Nimègue qui met fin à la guerre, et en vertu duquel la Franche-Comté reste à la France qui acquiert en outre diverses villes des Pays-Bas, et rend Maestricht à la Hollande.

Louis XIV constitue des « Chambres de réunion » dont la mission est de rechercher les dépendances (géographiques, ethnographiques, etc.) des territoires concédés à la France par les traités de Westphalie, Aix-la-Chapelle et Nimègue.

1679
Denis Papin fabrique la première « Marmite ».

1680
Mort de Fouquet, ancien surintendant des Finances, à la forteresse de Pignerol, après dix-neuf ans de détention.

Création de la Comédie-Française.

1681
Les Chambres de réunion attribuent Strasbourg à la France.

Commencement des dragonnades, mesures vexatoires, odieuses et souvent inhumaines qui furent exercées officiellement avec le concours de la force armée, pendant plus de dix ans, contre les protestants, dans le but de provoquer leur abjuration. Louvois en fut l’initiateur, et elles eurent pour théâtre le Languedoc, les Cévennes, la Guyenne, l’Aunis et la Saintonge.

1682
Déclaration royale par laquelle sont formulés les droits de l’Église gallicane en opposition avec les prétentions du Saint-Siège.

Bombardement d’Alger par Duquesne, en punition des méfaits de ses corsaires sur les côtes méditerranéennes de France.

1683
Mort de Marie-Thérèse, femme de Louis XIV.

1684
Louis XIV épouse secrètement Mme de Main-tenon, veuve du poète Scarron, née en 1635, et qui avait supplanté depuis longtemps M. de Montespan dans la faveur royale.

Bombardement de Gènes par Duquesne. Le doge est obligé de venir s’humilier devant Louis XIV à Versailles.

1685
Révocation de l’édit de Nantes. Cette mesure dictée à Louis XIV, dit-on, par Mme de Maintenon, devait avoir des conséquences funestes pour la France, en ce qu’elle obligea à s’expatrier un très grand nombre d’artisans, d’industriels, de commerçants qui constituaient le fond de la société protestante, et qui portèrent à l’étranger, avec leur ressentiment contre Louis XIV, leurs industries, leur savoir professionnel, leurs aptitudes pratiques de toute sorte et leur probité.

1688-1690
Insuccès d’une expédition militaire française en Angleterre ayant pour but de soutenir le roi Jacques II, détrôné par une révolution au profit de son gendre Guillaume d’Orange, qui malgré cette intervention et les efforts des partisans de Jacques II, conserva le trône d’Angleterre, tout en restant stathouder de Hollande.

1688-1697
Guerre de la Ligue d’Augsbourg, formée par Guillaume d’Orange qui, entre autres griefs contre la France, ne pardonnait pas à Louis XIV son intervention en faveur de Jacques II. Dans cette nouvelle guerre, l’Europe tout entière, sauf le Danemark et la Turquie, étaient contre la France. Les principaux faits se classent ainsi :

1690
Le maréchal de Luxembourg bat les Impériaux à Fleurus ; Catinat bat le duc de Savoie à Staffarde.

1692
Défaite navale de Tourville par les Anglais à la Hogue. Les Français perdent là un quart de leurs vaisseaux.

Victoire de Steinkerque remportée par Luxembourg sur Guillaume d’Orange.

1693
Victoire de Nerwinde remportée par le même général sur le même adversaire.

Victoire de la Marsaille remportée par Catinat sur le duc de Savoie.

1697
Le traité de Ryswick met fin à la guerre, mais il est peu avantageux pour Louis XIV, malgré la gloire dont ses armées se sont couvertes (de ses précédentes conquêtes, il ne conserve que Strasbourg), et il reconnaît Guillaume d’Orange comme roi d’Angleterre (Guillaume III).




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Il a vu la mariée
 
 Acheter chat en poche
 
MANIFESTATIONS
 Richard Cœur de Lion est célébré à l'Abbaye de Fontevraud
 
 Giverny : Henri Manguin ou la volupté de la couleur d'un peintre méconnu
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 Troisième République (1870-1940)
 
 Second Empire (1852-1870)
 
 Deuxième République (1848-1852)
 
 Monarchie de Juillet (1830-1848)
 
 
Et puis aussi...
 
 Deuxième moitié du XVIIIe siècle
 
 Première moitié du XVIIIe siècle
 
 Consulat
 
 Directoire
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 27 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services