Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Légendes, croyances, superstitions : suicides par imitation - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Légendes, Superstitions > Suicides par imitation

Légendes, Superstitions

Légendes, superstitions, croyances populaires, rites singuliers, faits insolites et mystérieux, récits légendaires émaillant l’Histoire de France


Suicides par imitation
(D’après un article paru en 1833)
Publié / Mis à jour le dimanche 24 janvier 2010, par LA RÉDACTION



 

On attribue, en général, à la volonté une puissance presque indéfinie sur les actions ; on admet que l’homme peut toujours, par la seule force de sa conscience, maîtriser les penchants qui le portent à commettre tel ou tel acte, quelles que soient les causes extérieures qui agissent sur lui. Cette croyance, cependant, est souvent contrariée par une foule de faits. Ainsi, dans les exemples qui suivent, on voit l’imitation, que l’on peut mettre au nombre des causes du crime, donner lieu à de fréquents suicides. On pourra en tirer cette conséquence, que les législateurs-moralistes ne doivent pas seulement s’appliquer à trouver des raisons solides et à donner de bons conseils, mais encore à écarter les causes matérielles dont l’influence pourrait empêcher les effets de ces raisons et de ces conseils.

La volonté de l’homme a de la force, sans doute, mais à condition qu’on ne la place pas dans des circonstances assez puissantes pour dominer cette force. L’expérience enseigne, souvent aux dépens de quelques-uns, à mesurer la valeur de ces circonstances ; la raison peut les prévoir, c’est alors à elle de les éviter.

  • Un soldat de l’Hôtel des Invalides se pendit à un poteau, et fut, peu de temps après, imité par douze de ses camarades. La contagion ne cessa que quand on eut arraché le fatal poteau.
  • Napoléon fit brûler une guérite dans laquelle plusieurs soldats s’étaient donné la mort.
  • Dans un régiment en garnison à Malte, les suicides se succédaient d’une manière effrayante ; le commandant, après avoir vainement essayé plusieurs moyens, résolut de refuser désormais aux suicides la sépulture selon les rites chrétiens. L’esprit d’imitation cessa tout à coup.
  • A une certaine époque, les femmes de Lyon furent possédées de l’envie de se détruire en se jetant dans le puits de cette ville.
  • En 1813, dans le petit village de Saint-Pierre-Monzeau, dans le Valais, une femme se pendit ; un grand nombre d’autres suivirent son exemple, et si les autorités civiles n’étaient intervenues, la contagion aurait pu se répandre indéfiniment.
  • A une séance de l’Académie de médecine, M. Esquirol cita six exemples d’individus tourmentés du désir de tuer leurs enfants, et cela depuis le crime de la fille Cornier.

    On croira difficilement qu’il ait existé à Berlin un club du suicide destiné à propager cette funeste manie ; le fait est pourtant positif. Cette société était composée de six personnes, qui avouaient hautement l’intention de se détruire, et cherchaient, par tous les moyens, à faire des prosélytes. On se moqua de leur folie ; mais trois suicides eurent lieu, conformément aux principes de la société, et à la fin tous les six prouvèrent leur bonne foi ; le dernier se tua en 1817.

    Un club du suicide a également existé à Paris. On y comptait douze personnes ; le règlement portait qu’on élirait tous les ans celui des membres qui se donnerait la mort.




  • Histoire de France :
    l'indispensable pour devenir incollable

    2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
    Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
     
     
     

     

     

     

     

     

    Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
    encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

    Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

     

     

     

     Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
     
     Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
     
     Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
     
     Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
     
     Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
     
     L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
        > Cliquez ici
     
    BON À SAVOIR
     Il n'y a pas de roses sans épines
     
     Le remède est souvent pire que le mal
     
    MANIFESTATIONS
     Plongée dans Les temps mérovingiens au musée de Cluny
     
     Exposition gourmande sur le chocolat d'Annecy
     
     
     
     

     

     


    Les plus récents
     
     Comment il prit fantaisie au diable de tenter une jeune fiancée dans une forêt lorraine
     
     Pierre qui croule, oratoire et Griffe du diable à Uchon (Saône-et-Loire)
     
     Poule noire ! Formule incantatoire pour rencontrer le Diable ?
     
     Géant (Le) de la forêt de Brocéliande confronté au pouvoir des fées
     
     
    Et puis aussi...
     
     Herbe pyrénéenne (Pourquoi l') qui sauve a cessé de pousser ?
     
     Pierre de Saint-Martin (Mayenne) : témoin d'une lutte avec le diable ou preuve d'un culte préhistorique ?
     
     Moines rouges, Templiers de Haute Bretagne
     
     Chevalier (Un) français tragiquement séparé de sa promise durant le siège du Mont-Saint-Michel
     
     
    Plus d'articles...
     
     Voir les 201 ARTICLES

     

     
     
    Pinterest FrPittoresque
     

     

    Vous pouvez opter pour un montant libre
    Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

     

     

         

     

    Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

     
    Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
    Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

    La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
    Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
     
    Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
     
    Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
     
    Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
     
     
     
    Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
     
    LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
    gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


    Magazine

    Encyclopédie

    Blog

    Facebook

    Google +

    Twitter

    Pinterest

    Tumblr

    YouTube

    Paris pittoresque

    Prénoms

    Citations latines

    Contacts, Publicité, Services