Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Pape Clément Ier (91 - 99) - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Papes > Clément Ier (né en ? – mort vers 99) (...)

Papes

Notices biographiques des papes. Les événements marquants de l’histoire des souverains pontifes. Portraits des occupants du saint-siège.


Clément Ier
(né en ? – mort vers 99)
Élu pape en 91 (ou 88)
(« Histoire des souverains pontifes romains » (Tome 1)
par A. de Montor paru en 1846,
« Résumé de l’histoire des papes » par A. Bouvet de Cressé, paru en 1826
et « Le Vatican ou Portraits historiques des papes » paru en 1825)
Publié / Mis à jour le mardi 9 août 2016, par LA RÉDACTION



 

Clément Ier, Romain et disciple de saint Pierre, dont il reçut l’ordination, suivant le témoignage de Tertullien, succéda, l’an 91, à saint Anaclet. Saint Paul parle de lui avec un vif intérêt dans son Épître aux Philippiens : « Je vous prie, vous qui avez été le fidèle compagnon de mes travaux, de les assister (Évodie et Syntiche), elles qui ont travaillé avec moi dans l’établissement de l’Évangile, avec Clément et les autres par qui je me suis vu aidé dans mon ministère, et dont les noms sont écrits dans le livre de vie. »

Clément institua à Rome sept notaires chargés de recueillir les actes des martyrs et de les enregistrer dans les fastes de l’Église. C’est de là qu’est venue l’institution des protonotaires apostoliques participants, qui furent portés au nombre de douze par Sixte-Quint. On a attribué à Clément plusieurs décrétales reconnues aujourd’hui comme fausses. Toutefois, les seules œuvres qui soient de lui sont deux lettres aux Corinthiens.

Pape Clément Ier (91 - 99)
Pape Clément Ier (91 - 99)

La première, que les érudits crurent longtemps perdue, fut publiée presque tout entière, à Oxford, en 1633, par Patricius Junius, Écossais, sur un ancien manuscrit de la bibliothèque du roi d’Angleterre. On doit ce manuscrit, venu d’Alexandrie, à Thècle, noble dame égyptienne qui vivait dans le temps du premier concile de Nicée (325). C’est un des plus beaux monuments de l’antiquité, et la plupart des auteurs l’ont citée, avec une sorte de complaisance. « Il y a, dit Tillemont, beaucoup d’onction et de force ; le style en est clair ; elle offre un grand rapport avec l’Épître aux Hébreux. On y trouve le même sens et les mêmes paroles ; ce qui fait croire à quelques critiques que saint Clément était le traducteur de cette Épître de saint Paul. »

L’épître de saint Clément aux Corinthiens, dont nous venons de parler, est purement exhortative, et écrite, par des motifs privés, en réponse à une autre qu’il avait reçue de cette église. Il pourrait aussi se faire que Clément Ier ne fut pas même pape, au moment où elle fut écrite. Fleury fait remonter la date de cette épître jusqu’à l’année 80, peu après l’élévation de Vespasien à l’empire (22 décembre 69 - 23 juin 79). Si cela, d’ailleurs, était avéré, il s’en suivrait que l’évêque et l’église de Corinthe ne se soumettaient pas au pape, même en matière de consultation, puisqu’ils n’avaient jamais correspondu avec saint Anaclet.

Plusieurs auteurs attribuent aussi à Clément une autre Lettre aux Corinthiens, dont il ne nous reste qu’un grand fragment publié en latin par Godefroy Wendelin, et du grec par Patricius Junius. Saint Denis, de Corinthe, parle de cet écrit dans sa lettre à Soter, et il atteste que, de temps immémorial, on la lisait dans son église. Saint Irénée la qualifie de très puissante et très persuasive. Clément d’Alexandrie la rapporte dans ses Stromates, section 5, et elle est conforme au fragment évoqué plus haut. Origène la cite dans ses Commentaires sur saint Jean.

Il existe à Rome une église appelée Saint-Clément. On prétend qu’elle avait été fondée sur le sol de la maison paternelle du pontife dont nous parlons, et que cette construction eut lieu sous Constantin, en mémoire du disciple de saint Pierre. C’est dans cette église, objet de la vénération particulière des Romains, qu’en 417 Célestius, disciple de l’hérésiarque Pélage, fut jugé par le pape Zosime. On trouve que, sous le pape Léon le Grand (440-461) on avait accordé un titre à cette église.

En deux ordinations, Clément créa quinze évêques, ordonna dix prêtres et onze diacres. Quoi qu’en disent plusieurs savants modernes, il y a bien de l’apparence que c’est à saint Clément, et non à saint Fabien, qu’on doit rapporter la mission des premiers évêques dans les Gaules.

Clément mourut saintement, ou, selon d’autres, il souffrit le martyre, vers 99, lors de la troisième persécution des chrétiens, menée par l’empereur romain Trajan (28 janvier 98 - 9 août 117). Il aurait été exilé à Cherson, ville du Pont, et là noyé dans la mer. Rufin, le pape saint Zosime, et le concile de Bâle tenu en 456, donnent expressément à saint Clément le titre de martyr pour la foi de Jésus-Christ.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Les jours se suivent, mais ils ne se ressemblent pas
 
 Oignez vilain, il vous poindra, poignez vilain, il vous oindra
 
MANIFESTATIONS
 Exposition : Austrasie, le royaume mérovingien oublié (Saint-Dizier)
 
 Exposition : Les Hugo, une lignée d’artistes
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Symmaque (né en ? - mort le 21 juillet 514) Élu pape le 22 novembre 498
 
 Anastase II (né en ? - mort le 19 novembre 498) Élu pape le 24 novembre 496
 
 Gélase Ier (né en ? - mort le 21 novembre 496) Élu pape le 2 mars 492
 
 Félix III (né en ? - mort le 1er mars 492) Élu pape le 13 mars 483
 
 
Et puis aussi...
 
 Léon Ier (né en 390 - mort le 11 novembre 461) Élu pape le 29 septembre 440
 
 Denys (né en ? – mort le 26 décembre 268) Élu pape le 22 juillet 260
 
 Pontien (né en ? – mort le 30 octobre 235) Élu pape le 21 juillet 230. Renonce à son siège épiscopal le 28 septembre 235
 
 Melchiade (né en ? – mort le 11 janvier 314) Élu pape le 2 juillet 311 (né en ? – mort le 11 janvier 314) Élu pape le 2 juillet 311
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 52 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services