Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Au fil de l'eau-de-vie - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > Eau-de-vie (Au fil de l')

Brèves d’Histoire

Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé


Eau-de-vie (Au fil de l’)
(D’après « Journal pour tous », paru en 1864)
Publié / Mis à jour le mercredi 1er juin 2016, par LA RÉDACTION



 

On attribue ordinairement la découverte de l’eau ardente ou esprit-de-vin, plus tard appelé alcool, à Arnaud de Villeneuve, médecin qui vivait à la fin du XIIIe siècle. Il est en effet le premier qui ait parlé clairement de l’eau-de-vie.

Dans son Traité sur la conservation de la jeunesse, il s’exprime ainsi : « Qui croirait que du vin l’on peut tirer une liqueur qui demande des procédés tout différents et qui n’a ni sa couleur, ni sa nature, ni ses effets ! Cette eau est l’eau de vin, quelques-uns l’appellent eau-de-vie, et ce nom lui convient, puisqu’elle fait vivre plus longtemps. Déjà on commence à connaître ses vertus ; elle prolonge la santé, dissipe les humeurs superflues, ranime le cœur et conserve la jeunesse, etc. »

Arnaud de Villeneuve (1240-1311)
Arnaud de Villeneuve (1240-1311)

Cette liqueur, considérée comme remède, fut longtemps vendue exclusivement par les apothicaires ; mais lorsqu’en 1514 Louis XII eut réuni en corporation les vinaigriers, il leur accorda le monopole de la distillation de l’eau-de-vie et de l’esprit de vin. Dans la suite, les distillateurs furent séparés des vinaigriers et formèrent une corporation spéciale.

Ce fut vers le milieu du XVIe siècle qu’eut lieu ce changement : on doit en conclure que l’usage de l’eau-de-vie devenait plus commun. Les médecins de l’époque en faisaient toujours le plus grand éloge.

Au siècle suivant, on voit s’introduire à Paris un usage qui est devenu funeste, c’est celui de vendre en détail de l’eau-de-vie. On nomma placiers ces marchands en détail qui s’établissaient aux principaux carrefours et places publiques. Un arrêt du parlement du 20 janvier 1678 leur permit d’étaler dans les rues des tables et escabeaux et d’y vendre de l’eau-de-vie et des fruits confits à l’eau-de-vie. Les limonadiers réclamèrent, et un autre arrêt, rendu le 1er juillet 1678, défendit aux « pauvres vendeurs d’eau-de-vie », suivant les termes mêmes du parlement, de mêler du sucre ou autres liqueurs dans les noix et cerises confites qu’ils vendaient.

Marchand d'eau-de-vie. Estampe du XVIIe siècle
Marchand d’eau-de-vie. Estampe du XVIIe siècle

Dès la fin du XVIIe siècle, les eaux-de-vie de Nantes, de Cognac, d’Orléans et de La Rochelle étaient très estimées. Depuis cette époque, la réputation des eaux-de-vie françaises, et principalement de celles de La Rochelle, Cognac, Bordeaux, Bayonne, Cette, ne fit que s’accroître, devenant une branche importante de commerce.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Être marqué à l'H
 
 Faire comme les religieuses de Dinan
 
MANIFESTATIONS
 Tour-Forteresse de Monthoiron : l'empreinte de Léonard de Vinci dans la Vienne
 
 Charleville-Mézières rend hommage à son fondateur
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Cent fois sur le métier... : également recommandé aux gens de lettres ?
 
 Censure au théâtre sous le Premier Empire : les pièces soumises à l'autorisation du ministère de la police
 
 Le mot « payer », héritage d'un tribut versé pour se dédommager d'un crime ?
 
 Les druides hostiles à la représentation des dieux
 
 
Et puis aussi...
 
 Le titre de « roi de France et de Navarre » au XIVe siècle
 
 Superstitions liées au vendredi 13
 
 Appauvrissement du vocabulaire : signe d'une apathie cérébrale ou conséquence d'un manque d'éducation ?
 
 Saisie des galettes des Rois par les agents des Comités révolutionnaires en 1794
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 137 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services