le 27 juillet dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


Dulcia linquimus arva. Citation latine - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Dulcia linquimus arva

Citations / locutions latines

Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.

Dulcia linquimus arva
Publié / Mis à jour le mardi 19 avril 2016, par LA RÉDACTION


 
 
 
Nous abandonnons nos chères campagnes (VIRGILE, Égl. I, vers. 3)

Après la bataille de Philippes, Auguste avait donné pour récompense à ses soldats les biens de ceux qui avaient embrassé le parti contraire. Le petit domaine du père de Virgile fut enveloppé dans ce partage, mais le jeune poète fut rétabli dans son modeste domaine. La première églogue est un chant de reconnaissance et un remerciement à l’empereur. Mélibée, chassé de son patrimoine, raconte ses malheurs à Tityre, personnage allégorique qui n’est autre que le père de Virgile : « Assis à l’abri de ce hêtre touffu, tu essayes sur ton chalumeau des accords champêtres ; nous, nous abandonnons les champs paternels et nos douces campagnes. » Nos patriae et dulcia linquimus arva !

« Il me semble que vous m’avez écrit que quelquefois la malheureuse nécessité de plaider vous arrachait au plaisir et à l’étude ; c’est le cas où est madame du Châtelet. Nos patriae fines et dulcia linquimus arva, nos patriam fugimus. Et pourquoi ? Pour plaider six ou sept ans en Brabant. » (VOLTAIRE, Lettre à M. de Cideville)

« Tandis que M. de la Popelinière louait les grenouilles de la Meuse, M. d’Avaray se pencha vers Nestor de Saint-André : Ah çà ! mon gentilhomme, lui dit-il, je suppose que vous non plus vous ne ferez pas un long séjour en Angleterre. Nous avons assez pleuré sur les fleuves de Babylone, nous avons quitté depuis assez longtemps nos champs paternels, dulcia arva, comme dirait notre roi Louis XVIII, il est temps de reprendre en France la place qui nous est due. » (Marie AYCARD)

« J’ai oublié de vous dire que je pars dans huit jours pour retourner en France. Hélas ! oui, dulcia arva ! Et vous, fortuné Tityre, vous restez dans cette belle, cette admirable Italie. Que j’envie votre sort ! » (DELÉCLUZE)

« Plusieurs protestants étaient à table, les uns se plaignaient amèrement, d’autres frémissaient de colère, d’autres disaient en pleurant : Nos dulcia linquimus arva, nos patriam fugimus. L’Ingénu, qui ne savait pas le latin, se fit expliquer ces paroles qui signifiaient : Nous abandonnons nos douces campagnes, nous fuyons notre patrie. » (VOLTAIRE, L’Ingénu)




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Faire un cuir
 
 Dépouiller Pierre pour habiller Paul
 
MANIFESTATIONS
 Trésor de tapisseries exposées au Château d'Angers
 
 Trésors du Moyen Âge exposés au Scriptorial d'Avranches
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 Vox populi, vox Dei
 
 Vox faucibus haesit
 
 Vox clamantis in deserto
 
 Vivit sub pectore vulnus
 
 
Et puis aussi...
 
 Ab Jove principium
 
 Substratum
 
 Punica fides
 
 Ubi plura nitent
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 534 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services