Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Castigat ridendo mores. Citation latine - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Castigat ridendo mores

Citations / locutions latines

Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.

Castigat ridendo mores
Publié / Mis à jour le samedi 16 avril 2016, par LA RÉDACTION



 
 
 
La comédie châtie les mœurs en riant

Voici l’origine de cette devise de la comédie :

Il y avait longtemps que Dominique, arlequin des Italiens, désirait avoir du poète Santeuil une épigraphe pour mettre sur la toile de son théâtre ; mais, comme le héron de la fable, le poète a ses heures, et Dominique ne pouvait rien obtenir. Il s’affuble un jour de son habit de théâtre, prend un sabre de bois, s’enveloppe de son manteau, se met à courir autour de la chambre en faisant mille lazzis et différentes postures de caractère.

Santeuil, surpris, arrête brusquement le comédien, et le serrant de près : « Je veux que tu me dises qui tu es ? — Je suis le Santeuil de la comédie italienne. — Et moi, reprit le poète, qui reconnut Dominique à l’expression originale de ses attitudes, l’arlequin de Saint-Victor. »

Le poète répond aux singeries de l’acteur par des grimaces et des contorsions. Ils finissent leur farce par s’embrasser. Ce fut ce moment de verve et de bonne humeur que le comédien saisit pour obtenir du poète l’épigraphe si connue, qu’on lit encore sur la toile de quelques théâtres : Castigat ridendo mores.

« Ce qu’on dit de la comédie, castigat ridendo mores, est plus vrai encore de la fable. Sous des formes variées, attrayantes, elle a toujours servi de guide aux hommes. » (Anatole de LA FORGE)

« On vient nous répéter que la comédie corrige en amusant : Castigat ridendo ; il me semble bien plus évident qu’elle amuse sans corriger, quand toutefois elle amuse. » (Revue de Paris)

« Cela fâchait le grand évêque de Meaux qu’on appelât le théâtre l’École des mœurs, et il avait boudé Santeuil pour sa fameuse inscription : Castigat ridendo mores. » (J. JANIN)

« Je n’ignorais pas que la comédie châtie les mœurs en riant : Castigat ridendo mores. J’ai donc ri avec tout le monde, mais en trouvant pourtant qu’il serait plus vrai de dire de la comédie qu’elle corrompt les mœurs en riant. » (TOPFFER)

« Le grand nombre de gens qui vont à la Bourse prouve que les livres, les réquisitoires et les romans de mœurs ne sont pas aussi efficaces qu’on aurait pu le croire pour corriger les travers d’une nation ; le résultat tend même à faire douter de la vérité de cette vieille devise de la comédie : Castigat ridendo mores. Il est vrai que toutes les comédies ne font pas rire, fussent-elles en cinq actes et en vers. » (Le Siècle)




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Monter sur l’âne
 
 La pelle se moque du fourgon
 
MANIFESTATIONS
 Grand Condé (Le) à Chantilly jusqu'au 2 janvier 2017
 
 Tour-Forteresse de Monthoiron : l'empreinte de Léonard de Vinci dans la Vienne
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Vox populi, vox Dei
 
 Vox faucibus haesit
 
 Vox clamantis in deserto
 
 Vivit sub pectore vulnus
 
 
Et puis aussi...
 
 Lapsus linguae
 
 Disjecti membra poetae
 
 Davus sum, non Oedipus
 
 Sui generis
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 534 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services