Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Cierge pascal : origine, bénédiction et signification - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Coutumes, Traditions > Cierge pascal : origine, bénédiction (...)

Coutumes, Traditions

Origine, histoire des coutumes, traditions populaires et régionales, fêtes locales, jeux d’antan, moeurs, art de vivre de nos ancêtres


Cierge pascal : origine,
bénédiction et signification
(D’après « Encyclopédie du XIXe siècle » (tome 7), paru en 1845)
Publié / Mis à jour le samedi 26 mars 2016, par LA RÉDACTION



 
 
 
Apparu au début du Ve siècle, le cierge pascal est un cierge de grande taille, fait d’une cire très pure, décoré d’une croix rouge, béni et allumé au début de la célébration solennelle de la veillée pascale, la nuit de Pâques, durant laquelle les chrétiens célèbrent la résurrection de Jésus.

Plusieurs origines ont été assignées au cierge pascal. Selon le bénédictin Claude de Vert (1645-1708), du reste très versé dans les antiquités ecclésiastiques, le cierge pascal ne serait autre chose qu’un grand flambeau allumé, pendant la nuit du samedi saint au jour de Pâques, pour éclairer l’église pendant l’office de cette solennelle vigile (veillée).

On lit, en effet, dans la formule de bénédiction de ce cierge, qu’il est destiné à dissiper les ténèbres de la nuit (ad noctis hujus caliginem destruendam). Il faut bien aussi convenir que l’ensemble de cette formule de bénédiction représente le cierge pascal sous un aspect mystique, c’est-à-dire comme une image du fils de Dieu ressuscité. Si le cierge pascal n’est autre chose, littéralement, qu’un flambeau pour éclairer, on peut demander à Claude de Vert pourquoi il n’en a jamais existé pour la nuit de Noël : or l’office de cette vigile n’a pas cessé d’être célébré pendant la nuit, tandis qu’il n’en est pas de même pour la nuit pascale. Il faut donc recourir, avant tout, à la pensée mystique.

Le pape Zosime
Le pape Zosime

Le cierge pascal était très anciennement fait en forme de colonne d’une grandeur assez considérable : on le plaçait, comme aujourd’hui, au chœur le samedi saint, avant l’office ; on le bénissait avec solennité. Le pape Zosime (18 mars 417 - 26 décembre 418), au commencement du Ve siècle, est regardé comme l’instaurateur de ce cérémonial : néanmoins il existe une hymne du poète Prudence intitulée Ad incensum lucernæ, ce qui ferait croire que cette bénédiction est antérieure.

Le pape Benoît XIV (1740-1758), dans son Traité des fêtes, fait remonter plus haut qu’au pape Zosime la bénédiction du cierge pascal ; celle-ci est faite par le diacre, contre la discipline ordinaire de l’Église, qui attribue le pouvoir des bénédictions à l’évêque et au prêtre : il arrive, il est vrai, le plus ordinairement que c’est un prêtre qui bénit le cierge pascal, mais il est, en ce moment, censé n’être que diacre, puisqu’il est revêtu non de l’étole croisée sur la poitrine, ni de la chasuble, mais de l’étole transversale et de la dalmatique, ornements propres au diacre.

Pourquoi cette exception à la règle générale ? On en donne pour raison que, ce cierge figurant Jésus-Christ ressuscité qui se montra d’abord aux saintes femmes et aux disciples avant de se manifester aux apôtres, les diacres représentent, en ce moment, ces personnes privilégiées de la première apparition du fils de Dieu sorti du tombeau.

La formule de cette bénédiction porte le nom de præconium, annonce, proclamation, puisqu’on y préconise le mystère glorieux de l’apparition du divin Sauveur, vainqueur de la mort. Le Sacramentaire gallican, dit de Bobio, suppose que saint Augustin, étant simple diacre, chanta ce præconium, dont les paroles sont identiques avec celles dont il est maintenant composé. Depuis plusieurs siècles, on a néanmoins retranché de cette formule un long éloge de l’abeille dont la cire a servi à confectionner le cierge pascal.

La résurrection du Christ, par Dirk Bouts (vers 1415 - 1475)
La résurrection du Christ, par Dirk Bouts (vers 1415 - 1475)

Quand le cierge pascal a été béni, on le fixe, sur son candélabre, au milieu du chœur, et, selon quelques rites, du côté de l’Évangile. Il est allumé pendant tous les offices, à dater de ce jour jusqu’à la fête de l’Ascension. En cette dernière, on l’éteint après l’Évangile, où il est dit que Jésus-Christ s’éleva dans les cieux. Le cierge pascal symbolise donc le Sauveur du monde conversant avec ses disciples pendant les quarante jours qui s’écoulèrent entre sa résurrection et son ascension.

Anciennement on attachait à ce cierge des tablettes sur lesquelles on inscrivait, surtout dans les grandes églises, les noms des membres du clergé. Le premier dignitaire y avait son nom inscrit en tête, le deuxième venait ensuite ; de là les titres de primicier, chefcier, secondicier, primus in cera, in capite ceræ, secundus in cera. On y inscrivait encore l’année courante de l’incarnation du verbe, les fêtes de l’année, les dates des principaux événements, comme l’installation d’un évêque, l’année du règne du souverain, etc.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Abondance de bien ne nuit pas
 
 Dorer la pilule
 
MANIFESTATIONS
 Dans les armoires de l'impératrice Joséphine au château de Malmaison
 
 Matisse au musée des Beaux-Arts de Lyon : histoire d'une renaissance
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Caricaturistes (Les) du Moyen Age ornent les manuscrits de miniatures caustiques
 
 Tradition du jour des Rois et galette de l'Épiphanie
 
 Nouvel An (Cartes de vœux du)
 
 Jour de l'An (À propos des coutumes du)
 
 
Et puis aussi...
 
 Vasselage (Du), droit féodal
 
 Noël (Veille de) : jeux, divertissements et réjouissances
 
 Joutes nautiques cettoises et lyonnaises
 
 Farces et farceurs du Premier Avril : l'insolite et le comique à l'oeuvre
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 284 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services