Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



25 mars 1914 : mort de l'écrivain, poète et lexicographe Frédéric Mistral - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Mars > 25 mars > 25 mars 1914 : mort de l'écrivain, (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 25 mars. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


25 mars 1914 : mort de l’écrivain,
poète et lexicographe Frédéric Mistral
(Extrait du « Petit Parisien » du 26 mars 1914)
Publié / Mis à jour le jeudi 24 mars 2016, par LA RÉDACTION



 

L’impitoyable mort, rapporte Le Petit Parisien dans son édition du 26 mars 1914, a clos pour jamais cette bouche harmonieuse, fermé ces yeux de loyauté, de bonté, de claire intelligence, couché ce grand corps droit et ferme que les ans n’avaient pas courbé et qui semblait emprunter leur majesté aux chênes.

Le poète avait vu le jour, le 8 septembre 1830, dans cette petite maison de Maillane qu’il ne voulut jamais quitter et où il s’est éteint, parmi la paix et la sérénité. Ce grand lettré, cet artiste de race était un sage et l’amour de la poésie pure lui tint lieu de toute ambition. Il débuta dans la littérature en publiant quelques poèmes, en langue provençale ; œuvres fines, jolies, tendres, d’une originalité rare et qui, du coup, attirèrent sur lui l’attention des lettrés.

A vingt-neuf ans, il publia sa Mireïo, cette adorable et pure idylle, ce frais roman d’amour, dans lequel il jeta l’éblouissante splendeur de son lyrisme méridional et que Lamartine, le premier, signala dans une chronique qui conféra au jeune écrivain ses lettres de noblesse et son brevet de grand poète... Mireille ! Mistral l’aimait du plus tendre amour... C’était d’ailleurs un peu de sa vie intime qu’il offrait aux foules... Et, miracle ! les foules comprirent et aimèrent cette œuvre, parce que, sous le vêtement resplendissant de la poésie, sous l’harmonie de la langue, elles discernèrent l’accent humain, véridique, profond, éternel comme l’amour et la mort...

Frédéric Mistral
Frédéric Mistral

Mistral avait la vision large, éclatante, pure. Il publia, après sa Mireille, d’autres œuvres qui ne connurent point une telle vogue. Elles lui étaient, lyriquement, supérieures. Calendal et les Iles d’Or sont d’admirables poèmes héroïques, d’une intensité de vie et de couleur extraordinaires. Plus tard, il publia la Reine Jeanne, Nerto, les Olivades, un volume de Mémoires et récits, dans lesquels se révélait toujours plus pure, plus saine, plus haute son âme amoureuse du beau verbe, éprise d’un seul et resplendissant idéal.

Avec Roumanille, Aubanel, Jean Brunet, Anselme Mathieu, Alphonse Tavan et Paul Giera, Mistral recréa la langue provençale, fit reconnaître en elle une fille méconnue, mais de belle race, de la latinité...

C’était toute sa gloire, et celle qui lui tenait le plus à cœur... Quiconque voulait franchir son seuil n’avait qu’à se réclamer de son amour pour la Provence... L’accueil à l’ordinaire si bienveillant, si bon du poète se faisait plus bienveillant et meilleur encore... Dans son jardin, sous la vigne vierge, on buvait à ses côtés un muscat parfumé, un beau vin pur et généreux, dont il faisait volontiers honneur à ses hôtes... Et sa voix chaleureuse sonnait, haute et claire, pour célébrer les bons poètes.

Autour de ce grand vieillard s’inclinait l’admiration du monde : les plus fiers poètes de France, les meilleurs, tinrent à honneur d’être ses hôtes... Sous la treille de Maillane, devant les coupes de muscat parfumé, vinrent s’asseoir Catulle Mendès, Anatole France, Jean Richepin, François Coppée, Sully-Prudhomme... Hugo lui-même, après Lamartine et Musset, salua le chantre de Mireille. Tolstoï aimait à lire les beaux vers épiques de Calendal, et il me souvient d’avoir vu, écrit encore le chroniqueur du Petit Parisien, sur la table du solitaire de Yasnaïa-Poliana, un exemplaire de ce poème, dont les marges étaient couvertes de repères et de notes abrégées.

Jamais Mistral ne consentit à quitter Maillane. Il déclina l’honneur que voulait lui faire l’Académie française en l’élisant parmi ses membres. Son titre de « fondateur du félibrige » lui suffisait. Et il tirait le meilleur de sa gloire d’avoir fondé le Muséo Arlaten, ce musée des antiquités provençales dans lequel il engloutit la presque totalité de sa fortune.

L’an dernier, il avait eu la joie suprême de recevoir, sous son toit, le Président de la République, qui venait lui apporter, à l’occasion de l’achèvement du Muséo Arlaten, la cravate de commandeur de la Légion d’honneur. Quelque temps auparavant il avait assisté, à Arles, à l’inauguration de sa propre statue.

Mistral a succombé, à quatre-vingt-quatre ans, aux suites d’une grippe infectieuse, au moment où il venait de revoir et de compléter son Dictionnaire provençal-français, qu’il considérait comme le couronnement de son œuvre.

La perte de ce grand poète, conclut le chroniqueur, sera, dans le monde entier, douloureusement ressentie, car sa renommée avait dépassé nos frontières. Sa vie, son œuvre, d’une pureté, d’une unité admirables, contiennent en elles le plus haut, le plus magnifique exemple. Celle-ci est toute beauté, celle-là fut tout amour...




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Il faut faire la croix à la cheminée
 
 A bon chat, bon rat
 
MANIFESTATIONS
 Exposition Espèces d'Ours ! À la découverte des ours au Jardin des Plantes du 12 octobre 2016 au 19 juin 2017
 
 Cartographie (Grande aventure de la) au château-musée de Dieppe
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 25 mars 1825 : exécution de Papavoine pour le meurtre de deux enfants
 
 25 mars 1583 : première procession des Flagellants à Paris
 
 25 mars 1678 : prise de la ville d'Ypres par Louis XIV
 
 25 mars 1370 : pose de la grosse horloge du palais, première de cette espèce fabriquée en France
 
 
Et puis aussi...
 
 25 mars 1221 : Robert de Courtenay est couronné empereur de Constantinople
 
 25 mars 1815 : traité de Vienne entre l'Autriche, la Grande-Bretagne, la Prusse et la Russie
 
 25 mars 1802 : traité de paix d'Amiens
 
 25 mars 1793 : l'Angleterre et la Russie signent un traité d'alliance
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 9 ARTICLES

 


Mars
 
 

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services