Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Le tonneau : un savoir-faire français - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Métiers > Tonneau (Le) : un savoir-faire (...)

Patrimoine : Métiers

Richesses du patrimoine de France : métiers rares et artisanaux, métiers d’art, activités pittoresques et/ou insolites


Tonneau (Le) : un savoir-faire français
(Source : France Télévisions)
Publié / Mis à jour le mardi 16 février 2016, par LA RÉDACTION



 
 
 
Les entreprises qui exportent les tonneaux fabriqués avec le bois de nos forêts sont très demandées à l’étranger. Depuis 2 000 ans, son allure n’a pas changé. Inventé par les Gaulois, utilisé tout au long du Moyen Age, le tonneau n’est plus seulement le gardien d’un liquide précieux. C’est aujourd’hui un fleuron de l’industrie française.

Une équipe de France 2 a rencontré Jean-Luc Sylvain, tonnelier, pour une balade en forêt près de Tours avec des vignerons. Ce qui l’intéresse, ce sont les chênes, cultivés en France depuis Louis XIV, « des arbres qui ont tendance à donner plus d’arôme que de tanin », explique le tonnelier.

Des arbres de 200 ans
Pour obtenir un tonneau, on n’utilise que le tronc. Alors il faut d’abord élaguer les branches du chêne, pour que le tronc ne se brise pas en tombant. À la tronçonneuse, on réduit d’abord l’arbre à la base pour éviter les arrachements. On choisit des arbres bicentenaires, d’où on découpe des portions d’un mètre. Pour que la barrique soit étanche, le bois ne doit pas être scié mais fendu. Chaque tronc est découpé en quartiers, qui vont servir chacun de planche pour fabriquer le tonneau, appelées douelles.

Atelier de tonnellerie
Atelier de tonnellerie

Arrivé à la tonnellerie, le bois est trié, empilé et placé en extérieur, où la pluie, le soleil et le vent élimineront les arômes du bois trop forts qui laisseraient un mauvais goût au vin. Il est stocké ici deux ans, avant de rejoindre l’atelier.

Dans cette tonnellerie, tout est réalisé à la main. Monter un tonneau relève du puzzle. Les douelles sont choisies une à une, car elles n’ont pas tout à fait la même taille. Il faut une vingtaine de douelles pour un tonneau d’un peu plus de 200 litres. Vient ensuite l’étape la plus importante : la chauffe. C’est elle qui permet d’assouplir le bois, et de lui donner la bonne forme. Mais c’est surtout ce moment-là qui détermine le futur goût du vin : une cuisson à la minute près. Car plus elle est chauffée, plus la barrique donnera un goût prononcé à son contenu.

France Télévisions

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Avoir mangé du safran
 
 Etre de l'ordre des coteaux
 
MANIFESTATIONS
 Instruments (Des) de musique du Moyen Age se font réentendre
 
 Plongée musicale dans la Renaissance jusqu'au 8 janvier 2017 à l'exposition Martin de Tours, le rayonnement de la cité
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 L’espadrille de Mauléon sous toutes ses coutures
 
 Makhila (Le), bâton basque de prestige
 
 Savonnerie artisanale Badiane à Clomot, en Côte d'Or (Bourgogne)
 
 Moulin (Le) à couleurs d’Ecordal fait des Sienne
 
 
Et puis aussi...
 
 Petitcollin : les dernières poupées de France à Étain, dans la Meuse
 
 Atelier d'enluminure Claire Guillemain (Maine-et-Loire)
 
 Parapluies et ombrelles made in France en Dordogne
 
 Remueurs de bouteilles : moines copistes du champagne
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 67 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services