Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



De l'emploi jugé impropre du mot conséquent - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > De l'emploi jugé impropre du mot (...)

Brèves d’Histoire

Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé


De l’emploi jugé impropre
du mot conséquent
(D’après « Dictionnaire critique de la langue française » paru en 1787
et « Bulletin historique et monumental de l’Anjou », paru en 1858)
Publié / Mis à jour le dimanche 24 janvier 2016, par LA RÉDACTION



 
 
 
Au commencement du XIXe siècle, il était devenu d’usage d’employer le mot conséquent pour désigner un objet important ou considérable, en dépit des vitupérations des lexicographes, au nombre desquels Jean-François Féraud (1725-1807), qui exprime en 1787 à ce sujet ses regrets dans son Dictionnaire critique de la langue française

Employé ainsi, le mot conséquent était en effet considéré comme un barbarisme, et Féraud fait part en 1787 de son étonnement de le voir pourtant utilisé par le Journal de littérature dans la phrase : « Il n’est pas de fermiers, qui, l’un portant l’autre, ne nourrissent douze chevaux dans leurs fermes, pour peu qu’elle soient conséquentes ».

Ce barbarisme inspira la verve de J.-B.-E. Cossard, qui, sous le titre Le Langage du jour, fit paraître en 1803 la pièce suivante :

On se sert du mot conséquent,
Sans en savoir la conséquence.
Cela, dit-on, est conséquent,
Mais hélas ! quelle inconséquence !
Est-on grippé, c’est conséquent,
On tousse, on souffre en conséquence ;
Vient un docteur très conséquent,
Qui vous traite sans conséquence.

Un personnage conséquent
Donne une fête conséquente ;
Il faut avoir par conséquent
Une mise très conséquente.
On y danse, c’est conséquent !
Et l’on y brille en conséquence ;
Mais il fait un froid conséquent :
On sort : oh ! quelle inconséquence !

La Bouillotte, jeu conséquent,
Est aujourd’hui fort conséquente ;
Il faut s’y montrer conséquent,
Sans quoi la perte est conséquente.
Tout s’y passe conséquemment,
Cher s’y paie une inconséquence ;
Et de ce jeu très conséquent
Trop tard on sent la conséquence.

Quoi ! trois couplets ! c’est conséquent,
Sur un sujet sans conséquence
Il eût été peu conséquent
D’y mettre peu de conséquence.
O vous, qui du mot conséquent
Connaissez peu la conséquence,
Dans plus d’un auteur conséquent
Apprenez-en la conséquence !




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 C'est comme l'oeuf de Colomb
 
 Les bons comptes font les bons amis
 
MANIFESTATIONS
 Du moulin à café au lave-linge : quand Peugeot faisait dans les arts ménagers
 
 Henri IV en son et lumière au château de Pau
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Cent fois sur le métier... : également recommandé aux gens de lettres ?
 
 Censure au théâtre sous le Premier Empire : les pièces soumises à l'autorisation du ministère de la police
 
 Le mot « payer », héritage d'un tribut versé pour se dédommager d'un crime ?
 
 Les druides hostiles à la représentation des dieux
 
 
Et puis aussi...
 
 Appauvrissement du vocabulaire : signe d'une apathie cérébrale ou conséquence d'un manque d'éducation ?
 
 Ligues de bonté pour assurer l'éducation morale des enfants
 
 Contribuables et agriculteurs appellent à la diminution des impôts en 1933
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 137 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services