Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Maire d'un village fantôme : Beaumont-en-Verdunois (Meuse) - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Maire d'un village fantôme : Beaumont-en-

Anecdotes insolites

Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques


Maire d’un village fantôme :
Beaumont-en-Verdunois (Meuse)
(Source : France Dimanche)
Publié / Mis à jour le dimanche 11 octobre 2015, par LA RÉDACTION



 
 
 
Si ce petit village de Beaumont-en-Verdunois (Meuse) figure bien sur les cartes de France, plus personne ne vit dedans depuis la Première Guerre mondiale. Et pourtant, en 2015, elle a un représentant, Pierre Libert, âgé de 81 ans, qui gère toujours le budget...

Chaque fois que je pénètre dans Beaumont, explique Pierre Libert, je suis ému car mes ancêtres sont tous nés ici. De ce village de la Meuse, entièrement détruit pendant la première Guerre Mondiale, il ne reste que le cimetière, qui est pour moi le plus beau de France, et une petite chapelle édifiée à côté du monument aux morts.

Trois mois après la déclaration de guerre, en octobre 1914, les Allemands sont venus s’installer à une dizaine de kilomètres de notre village et y faisaient des incursions régulières, tuant des paysans. Les 185 habitants ont alors pris peur et ont déserté les lieux. Ils sont partis vers le sud de la France. L’armée française a en fait décidé de l’évacuer, tout comme huit autres communes alentours. Et plus personne ne devait venir se réinstaller ici...

À l'emplacement du village détruit s'élève depuis 1930 une chapelle devant laquelle se trouve un monument aux morts
À l’emplacement du village détruit s’élève depuis 1930 une chapelle
devant laquelle se trouve un monument aux morts

Après le conflit, mes parents, qui s’étaient réfugiés en Ardèche sont revenus près d’ici, à Charny, où j’habite aujourd’hui. Mais de Beaumont, il ne restait rien, sauf quelques pierres dessinant encore l’emplacement des maisons détruites et des tombes sur les hauteurs. Classée «  zone rouge  », il n’a jamais été reconstruit, car le sol était truffé d’obus et de munitions. Trop dangereux. En 1919, le conseil municipal se réunit et personne ne veut que le village soit rayé de la carte. Le gouvernement d’alors leur a dit : « Pour que le souvenir perdure, nous vous le laissons ! »

Je suis maire de Beaumont depuis vingt-cinq ans, poursuit Pierre Libert. Mon grand-père a été maire de 1925 à 1948, mon oncle entre 1948 et 1985 et ma mère jusqu’en 1990 avant que je prenne la relève. Mon fils est déjà prêt à prendre ma place. J’ai même une petite-fille de 18 ans qui est porte-drapeau lors des fêtes officielles, notamment lors de la cérémonie annuelle en l’honneur des morts de Beaumont-en-Verdunois, organisée le dimanche de septembre avant la Saint-Maurice, jour de la fête du village avant sa destruction…

Cette commune est celle de mes ancêtres. Lorsque je me promène, j’imagine encore les pas de mes aïeux. Puisque plus personne ne vient ici, sauf quelques touristes auxquels je sers parfois de guide, je me sens très proche de mes ancêtres quand j’arpente le site. Ce village, qui s’étend sur 878 hectares, se trouve sur une colline avec un point culminant à 369 mètres. Aujourd’hui, la végétation a repris ses droits et il y a des bois. C’est après la guerre que l’Office national des Forêts a reboisé la région avec des arbres venus d’Allemagne !

Rue Haute du village de Beaumont avant la Première Guerre mondiale
Rue Haute du village de Beaumont avant la Première Guerre mondiale

Mon boulot ? Assurer l’entretien du village, de la chapelle édifiée en 1933, du monument aux morts et du cimetière. Pour relier ces trois lieux, il y a une route dont les abords sont tondus cinq fois l’an pour que cela ressemble à quelque chose ! Je ne suis pas élu comme les autres maires de France, mais nommé par le préfet, et dispose d’un budget annuel d’environ 15 000 € pour frais de fonctionnement. C’est un cas tout à fait particulier dans l’histoire de France car ce village sans habitants a une vraie existence administrative. Je pense que le fait d’entretenir le souvenir de cette première Guerre Mondiale qui a fait plus de 600 000 morts est de mon devoir. On a trop tendance à tout oublier aujourd’hui...  »

Alicia Comet
France Dimanche

Accédez à l’article source




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Appeler quelqu'un à cor et à cri
 
 Il faut voir cela à la chandelle
 
MANIFESTATIONS
 Du moulin à café au lave-linge : quand Peugeot faisait dans les arts ménagers
 
 Exposition : Les Hugo, une lignée d’artistes
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Jardin d'Acclimatation (Quand le) devient le Jardin d'Alimentation pendant le siège de Paris
 
 Duel comique à l'épée au XIXe siècle entre un propriétaire et un avocat
 
 Médecins (Les) : inspirateurs de Molière
 
 Place des Vosges (La) de Paris échappe au début du XXe siècle à des transformations controversées
 
 
Et puis aussi...
 
 Réchauffement ou refroidissement de la Terre ?
 
 Argent dans le football, rigueur de l'entraînement, esprit d'équipe, respect de l'arbitre
 
 Incurie des services postaux : témoignage accablant en 1903
 
 Influence du chapeau sur la politesse
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 315 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services