le 22 septembre dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


31 juillet 1899 : décret instaurant les mougeottes, boîtes aux lettres en fonte - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Juillet > 31 juillet > 31 juillet 1899 : décret instaurant (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 31 juillet. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


31 juillet 1899 : décret instaurant
les mougeottes, boîtes aux lettres
en fonte de Léon Mougeot
(D’après « Revue encyclopédique : recueil documentaire
universel et illustré », paru en 1899)
Publié / Mis à jour le samedi 1er juillet 2017, par LA RÉDACTION


 
 
 
Boîte aux lettres privée en fonte dont l’initiative est due à Léon Mougeot, sous-secrétaire des Postes et Télégraphes, la mougeotte, affirme le journal Le Gaulois, est la course évitée aux bureaux de poste ou aux boîtes de la rue : « c’est la poste chez soi, c’est le progrès »

C’est un décret en date du 31 juillet 1899 qui impose et généralise l’usage de la « mougeotte », boîte aux lettres en fonte due au fondeur parisien Savana Delachanal. Il s’agit d’une boîte aux lettres privée, dont l’initiative est due à Léon Mougeot, alors sous-secrétaire d’État au ministère des Postes et Télégraphes dans le cabinet Waldeck-Rousseau — il occupa ce poste de juillet 1898 à juin 1902 —, et que tout propriétaire de maison, tout négociant peut installer à sa porte : « La mougeotte, peut-on lire alors dans le journal Le Gaulois, c’est la course évitée aux bureaux de poste ou aux boîtes de la rue, c’est la poste chez soi, c’est le progrès ».

Elle est dotée de trois petites fenêtres fournissant à l’usager des indications quant aux levées : le numéro de la dernière levée effectuée, le jour concerné, et le nombre de levées par jour. Ces informations sont actualisées grâce à trois roues émaillées qu’il suffit de tourner derrière la paroi aimantée de la boîte.

Une mougeotte
Une mougeotte

Jusqu’alors, tout propriétaire de maison, tout particulier, négociant ou autre, avait bien le droit de posséder une boîte pour recevoir son courrier. L’innovation de Mougeot consista en ce que désormais, chacun pût avoir à sa porte même une boîte où jeter sa correspondance, qui serait recueillie par les facteurs aux heures des levées ordinaires.

Voici le texte du décret par lequel furent instituées les mougeottes :

« Le Président de la République française,

« Vu la loi du 7 juillet 1899, portant que des boîtes aux lettres pourront être concédées à des sociétés ou à des particuliers moyennant une redevance annuelle dont le taux sera fixé par décret rendu sur la proposition du ministère du Commerce, de l’Industrie, des Postes et des Télégraphes, et du ministère des Finances ;

« Sur proposition du ministre du Commerce, de l’Industrie, des Postes et des Télégraphes, et du ministre des Finances, décrète :

« Article Premier. — Les boîtes aux lettres particulières concédées en exécution de la loi du 7 juillet 1899 sont établies et entretenues aux frais des concessionnaires. L’administration des Postes et des Télégraphes fera tenir à la disposition du public, par ses fournisseurs, des boîtes spécialement créées pour cet usage, mais aucun modèle de boîte n’est imposé. Dans tous les cas, la serrure et la clef, du modèle adopté pour les boîtes ordinaires, sont fournies par l’administration.

« Article 2. — Le relevage des boîtes particulières est effectué dans les mêmes conditions que celui des boîtes aux lettres supplémentaires situées dans la même localité ou le même quartier.

« Article 3. — La redevance annuelle à percevoir pour le relevage de ces boîtes est fixée :
1°. A 100 fr. par boîte, à Paris et dans les villes de plus de 80 000 habitants.
2° A 75 fr. par boîte, dans les villes de 20 000 à 80 000 habitants.
3° A 50 fr. par boîte, dans les villes sièges d’un bureau composé et dont la population est inférieure à 20 000.
4° A 25 fr. par boîte dans les autres communes.

« Le taux de la redevance annuelle est majoré :
1° De 10 fr., lorsque la boîte est située à plus de 20 mètres de l’entrée principale de l’habitation.
2° De 10 fr. par étage, lorsque la boîte est placée ailleurs qu’au rez-de-chaussée.

« Article 4. — Le montant de l’indemnité est, dans tous les cas, payable d’avance, par moitié, au commencement de chaque semestre.

« Article 5. — Les dispositions du présent décret sont exécutoires à partir du 1er septembre 1899.

« Article 6. — Le ministre du Commerce, de l’Industrie, des Postes et des Télégraphes, et le ministre des Finances sont chargés de l’exécution du présent décret, qui sera inséré au Journal officiel et au Bulletin des lois.

« Fait à Paris, le 31 juillet 1899. »




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Les honneurs changent les mœurs
 
 Battre la campagne
 
MANIFESTATIONS
 Le Verre, un Moyen Âge inventif
 
 Giverny : Henri Manguin ou la volupté de la couleur d'un peintre méconnu
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 31 juillet 1864 : mort de Louis Hachette, fondateur de la maison d'édition éponyme
 
 31 juillet 1556 : mort de saint Ignace de Loyola, fondateur des Jésuites
 
 31 juillet 1784 : mort de Diderot
 
 31 juillet 1603 : mort tragique du duc de Biron, fils d'Armand de Gontaut-Biron, maréchal de France
 
 
Et puis aussi...
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 5 ARTICLES

 


Juillet
 
 

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services