le 24 août dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


Pompe à incendie : l'adaptation d'une machine allemande par l'acteur Du Périer - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Inventions, Découvertes > Pompe à incendie : l'adaptation (...)

Inventions, Découvertes

Inventions et découvertes dans les domaines des sciences et des arts. Origine des travaux de recherche ou des trouvailles fortuites.


Pompe à incendie : l’adaptation
d’une machine allemande par un acteur
et laquais de Molière nommé Du Périer
(D’après « La Joie de la maison », paru en 1901)
Publié / Mis à jour le dimanche 21 juin 2015, par LA RÉDACTION


 
 
 
La pompe à incendie fut inventée, ou plutôt importée en France par un acteur nommé du Périer-Dumouriez, descendant de François du Périer, auquel Malherbe adressa les stances célèbres : « Ta douleur, du Périer... », et ascendant du général Dumouriez « vainqueur »(*) de Valmy

Du Périer avait exercé tous les métiers, ayant été restaurateur, agent d’affaires, factotum d’un gentilhomme ruiné, croupier de « bassette ». Il avait voyagé un peu partout et ne s’était fixé nulle part, craignant peut-être de lier une connaissance trop durable avec la police. Il avait vu, à Augsbourg, à Landau, à Strasbourg des pompes portatives qui étaient comme de grosses seringues, dont on se servait pour lessiver la devanture des maisons.

Entré au service de Molière, vers 1670, en qualité de laquais, il avait même joué dans la troupe du grand comédien quelques vagues rôles de « La Flèche » ou de « Lubin » ou de « Colin ». Il avait remarqué que les théâtres flambaient avec une facilité extraordinaire, et résolut de remédier au mal : d’où l’idée d’utiliser les pompes allemandes, destinées au nettoiement des maisons, pour l’extinction des incendies.

Ordonnance de 1716 pour le renouvellement et entretien des pompes
Ordonnance de 1716 pour le renouvellement et entretien des pompes

La pompe à incendie est, en somme, un engin allemand qu’un Français eut le bon sens de perfectionner et d’adapter à un service nouveau. En 1699, du Périer demanda au roi Louis XIV « le privilège de faire construire et fabriquer une pompe propre à éteindre le feu, pour par luy ou par ceulx qui auront droit de luy, vendre, débiter ou louer ladite machine dans toutes les villes, bourgs et autres lieux du royaulme que bon luy semblera, à l’exclusion de tous aultres, pendant le temps et espace de trente années entières et consécutives. » ’

Les lettres patentes en question furent accordées par le roi au comédien, au laquais de Molière, qui arriva rapidement à la fortune. La première fois que du Périer utilisa ses pompes, ce fut pour un incendie de théâtre : quand brûla la « salle des Machines » du palais des Tuileries, ses pompes firent merveille, et lui valurent les félicitations du lieutenant de police Robert. Mieux que cela : il fut officiellement chargé de la garde et de l’entretien des pompes de Paris avec un traitement annuel de six mille livres.

En 1705, il eut l’autorisation d’organiser une loterie de quatre cent mille livres pour acquérir douze pompes et organiser le premier corps des pompiers, alors composé de trente-deux hommes (en 1718, ce nombre fut porté à soixante, celui des pompes était porté à trente). En 1716, Louis XV le nomma directeur général des pompes à incendie de la ville de Paris. Du Périer, qui était devenu la prudence même, ne voulut pas pas qu’un privilège pareil échappât à sa famille : il fit nommer, en 1719, son fils, qui n’avait que quatorze, ans, en survivance à sa charge, au traitement de vingt mille livres par an.

(*) Au sujet de la bataille de Valmy, nous vous conseillons la lecture de notre article : 20 septembre 1792 : bataille de Valmy ou chronique d’une victoire achetée sur fond de mensonge d’Etat




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Après lui, il faut tirer l'échelle
 
 Mettre la charrue avant les boeufs
 
MANIFESTATIONS
 « Imagine Van Gogh » : l'exposition le nez dans les tournesols à la Villette
 
 Tenues de ville et costumes de scène : 300 ans d'histoire commune à Moulins (Allier)
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 Avion sans pilote : ancêtre du drone et invention française de 1917
 
 Phonographe (Le révolutionnaire) : une invention du Français Charles Cros
 
 Bicyclette (La reine) : ses lointaines et obscures origines
 
 Balbutiements de l'aérostation et premier dirigeable manoeuvrable du capitaine Renard
 
 
Et puis aussi...
 
 Poire d'angoisse (La)
 
 Brevets industriels délivrés par Louis XIV
 
 Horloges, montres et pendules (Petite histoire des)
 
 Vélocipède (Un) à neige et à glace arrive en France en 1893
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 27 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services