Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Fantôme de Rosette, ouvrière de la manufacture de tapis d'Abbeville (Picardie) - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Légendes, Superstitions > Fantôme de Rosette, ouvrière de la (...)

Légendes, Superstitions

Légendes, superstitions, croyances populaires, rites singuliers, faits insolites et mystérieux, récits légendaires émaillant l’Histoire de France


Fantôme de Rosette, ouvrière de
la manufacture de tapis d’Abbeville
(D’après « La Picardie littéraire, historique et traditionniste », paru en 1903)
Publié / Mis à jour le lundi 22 août 2016, par LA RÉDACTION



 
 
 
Parmi les vieilles légendes qui avaient cours dans le personnel ouvrier de l’ancienne manufacture royale de tapis d’Abbeville, il y en avait une rappelée assez fréquemment dans la conversation des ouvriers et dans celle des habitants du quartier. De vieilles ouvrières disaient qu’une très ancienne surveillante venait pendant la nuit examiner leur travail...

C’était pendant les nuits claires, quand brillait la lune, que la vieille Rosette venait faire sa ronde. Aucune des ouvrières ne l’avait jamais vue, mais plusieurs, très âgées, prétendaient avoir connu dans leur jeunesse de vieilles ouvrières qui assuraient l’avoir vue.

Rosette venait, disait-on, coiffée d’un grand bonnet de l’ancien temps qui lui cachait la figure, et passait d’un bout à l’autre de l’atelier sans se laisser approcher. Si on voulait la suivre, elle pressait le pas en sifflant, et, arrivée à l’extrémité, elle disparaissait et revenait à son point de départ pour recommencer sa tournée.

On voyait se détacher son ombre successivement devant chaque fenêtre ; des pièces d’étoffe et des écheveaux de laine s’agitaient à son passage. On donnait comme preuve de sa venue le déplacement des outils trouvés aux endroits où se plaçaient les ouvrières.

Rosette sifflait ou soufflait pendant toute sa visite, de façon à indiquer sa satisfaction ou son mécontentement. La visite de Rosette ne se faisait que dans un seul atelier, dans lequel elle aurait travaillé elle-même jadis disait-on ; jamais on ne l’avait vue dans les autres.

Ancienne manufacture de tapis d'Abbeville, datant du XVIIe siècle
Ancienne manufacture de tapis d’Abbeville, datant du XVIIe siècle

Un jour, une nuit plutôt, explique J. Vayson, chroniqueur de La Picardie littéraire, voulant me rendre compte des causes qui avaient donné lieu à cette légende, je me rendis dans cet atelier, composé de deux vastes pièces fort longues à la suite l’une de l’autre ; un escalier placé entre eux y donnait accès.

A chaque pas, les montants des métiers changeaient la direction de la lumière et se trouvaient éclairés différemment ; des écheveaux de laine de diverses nuances s’agitaient, poussés par le vent qui remuait parfois. Les carreaux dans les vieilles fenêtres et de grands dessins sur. papier. Cet. ensemble pouvait, avec un peu d’imagination, donner l’apparence du passage d’un fantôme. Il est certain qu’aucune des ouvrières n’eût voulu aller la nuit sans lumière dans ce long atelier.

En général, les légendes touchent par quelques points à une idée morale ou religieuse ; celle-ci, au contraire, a un caractère tout industriel assez rare et n’a trait qu’au travail.

Elle ne doit pas remonter à une époque antérieure à 1665, à moins qu’elle ne soit la suite d’une légende semblable plus ancienne, créée dans d’autres ateliers de la ville qui, à cette époque, était fort industrielle et possédait beaucoup d’ateliers de tissage de diverses étoffes, entre autres de tissus de laine et de toiles.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Courir comme un dératé
 
 Entendre le tu autem
 
MANIFESTATIONS
 Le monde d'Hergé à découvrir à la Saline Royale d'Arc-et-Senans
 
 Victor Planchon : l’inventeur de la pellicule des frères Lumière sort de l’ombre
 
   
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Seine et pommiers de Normandie : tranches de vie des dieux ?
 
 Victor, enfant sauvage de l'Aveyron trouvé en 1797
 
 Cimetière des 7777 saints à Lanrivoaré (Finistère)
 
 Dames (Les) de Meuse et le chevalier de Montcornet
 
 
Et puis aussi...
 
 Gué de la Biche (Le) donne l'avantage à Clovis lors de la bataille de Vouillé contre Alaric en 507
 
 Droits de la Bourgogne sur le royaume « oublié » de Thessalonique ?
 
 Chiffons au bord de sources ou sur les buissons et sou dans la main des morts
 
 Trésor de La Forêt-Auvray et grotte de Roche-d'Oître (Orne)
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 201 ARTICLES

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services