Quelques événements du 16 SEPTEMBRE

16 septembre 1380
Mort de Charles V. A la lisière sud-est du bois de Vincennes, et dépendant de la paroisse de Fontenay-sous-Bois, se dressait le château de Beauté-sur-Marne que le roi Charles le Sage avait fait construire et que Christine de Pisan admirait en ces termes : « Beauté qui moult est notable manoir. » C'est dans la chambre royale, dite Chambre des Evangélistes, située au premier étage de la tour, et surplombant une fontaine que l'on nommait Fontaine de Beauté, que Charles V rendit le dernier soupir dans les bras de son favori : messire Burel de la Rivière. Une soixantaine d'années plus tard, Agnès Sorel devait prendre possession du joli château surplombant la vallée de la Marne et en populariser le souvenir. Charles VI succède à son père, et sera sacré le 3 novembre suivant.

16 septembre 1736
Décès à La Haye du physicien allemand Daniel Fahrenheit.

16 septembre 1744
Le roi Frédéric II de Prusse s'empare de Prague. Abandonné par les Français, il est cependant rapidement refoulé en Saxe.

16 septembre 1780
Mort de Jacob Rodrigue Pereire, instituteur des sourds-muets, prédécesseur de l'abbé de l'Epée et de l'abbé Sicard. Avant de s'établir en France, il avait ouvert une école de sourds-muets à Cadix.

16 septembre 1824
Mort de Louis XVIII, emporté par la maladie. Peu de temps avant de mourir, le roi désigne le duc de Bordeaux : « Que Charles X ménage la couronne de cet enfant ! »

16 septembre 1873
Les troupes de l'Empire allemand évacuent le territoire national, après avoir perçu une rançon de 5 milliards de francs pour ce faire, et non sans avoir annexé, l'Alsace-Lorraine lors du traité de Francfort signé le 10 mai 1871. Une annexion qui nourrira nombre de rancoeurs.

Fermer cette fenêtre