Quelques événements du 13 JUIN

13 juin 1636
Mort du maréchal de Toiras. Ce fut un des plus grands capitaines du règne de Louis XIII, et surtout un des grands favoris de ce roi. Mais il avait acquis cette faveur d'une façon peu banale. On sait que Louis XIII bégayait légèrement ; aussi, un jour où il était à la chasse au faucon, il demanda où était « l'oi... l'oi... l'oiseau ». Le maréchal de Toiras lui répondit : « Si... Sire, le voi... voi... voici. » Le roi s'imagina qu'il voulait se moquer de lui en l'imitant et il frappa violemment le pauvre maréchal qui ne pouvait même pas s'excuser car il n'aurait fait qu'aggraver son cas. Heureusement, un courtisan expliqua au roi que M. de Toiras avait le malheur d'être bègue. Louis XIII s'excusa et, à partir de ce jour, favorisa constamment son compagnon d'infortune.

13 juin 1762
Mort de madame Erxleben, médecin, née à Guedlinbourg, en 1715. Le grade de docteur lui fut conféré publiquement à Halle, et elle exerça la médecine, sans cesser de remplir ses devoirs d'épouse et de mère. Son mari était ministre de l'évangile, et l'un de ses deux fils devint un naturaliste distingué, l'autre un jurisconsulte de grand mérite.

13 juin 1792
L'Assemblée vient de voter deux décrets : l'un bannissant les prêtres réfractaires, l'autre sonnant le glas de la garde royale. Louis XVI réplique en convoquant Roland, Servan et Clavière, ministres girondins qu'il somme de démissionner.

Fermer cette fenêtre