Quelques événements du 11 FÉVRIER

11 février 1328
Mort de Charles IV, dit le Bel. Il fut sacré à Reims : tous les pairs y assistèrent, excepté le roi d'Angleterre, qui était tenu d'y paraître en qualité de duc de Normandie, et le comte de Flandres. Ces deux vassaux eurent lieu de s'en repentir.

11 février 1464
René, duc d'Anjou, institue l'ordre des chevaliers de la Lune, qui ne fut pas de longue durée. En 1733, un chevalier Caisvant, surnommé le cardinal Loïc, semblait vouloir faire revivre cet ordre par la lune d'argent qu'il portait sur ses habits.

11 février 1610
Traité de Hall, par lequel le roi de France, Henri IV, promet un secours de dix mille hommes au marquis de Brandebourg, pour empêcher la maison d'Autriche de s'approprier la succession de Clèves.

11 février 1650
Mort de René Descartes, l'un des plus célèbres auteurs philosophiques des temps modernes. Son ouvrage sur la Méthode est le plus répandu. Il était né en Touraine en 1596, et est mort en Suède, où il avait été appelé par la reine Christine. La Fontaine lui a consacré ces vers :
Descartes, ce mortel dont on eût fait un dieu
Dans les siècles passés, et qui tient le milieu
Entre l'homme et l'esprit.

11 février 1654
Abdication de Christine de Suède, une reine qui ordonna d'atroce façon l'assassinat de son amant Monadelschi. Une reine habillée en homme, servie par des valets ; une reine jurant comme un charretier ; une reine, le fouet à la main, matant ses dogues et son amant... Mais aussi, une reine gaie et vaillante, colérique et emportée, « civile et caressante », une reine s'exprimant en latin, parlant huit langues et en comprenant onze.

11 février 1741
Le marquis de Maillebois est fait maréchal de France, pour avoir soumis l'île de Corse.

11 février 1755
Mort de Maffeï, poète tragique italien. Mérope est le sujet de sa plus célèbre tragédie. A l'âge de vingt-sept ans, il s'était signalé par une thèse singulière, soutenue à Vérone ; cette thèse sur l'amour contenait cent conclusions. L'assemblée était si nombreuse et brillante, les dames de Vérone y tenaient la place de docteurs, et faisaient les fonctions de juges suprêmes.
La réputation du marquis Maffeï était répandue dans toute l'Europe ; il voulut en jouir. Il voyagea en France, en Angleterre, en Hollande ; et se rendit à Vienne où il fut accueilli avec distinction par l'empereur Charles VI. Au retour de ses voyages, revenant prendre place à l'académie, parmi ses confrères, le premier objet qui frappe son regard, est son buste placé à l'entrée d'une des salles, avec cette inscription : « Au marquis Scipion Maffeï, encore vivant ».
Pendant sa dernière maladie, on fit à Vérone des prières publiques. Après sa mort, le Conseil lui décerna des obsèques solennelles, et son oraison funèbre fut prononcée publiquement dans la cathédrale.

11 février 1814
Vainqueurs à la Rothiére pensant s'être débarrassés de Napoléon, les alliés autrichiens, prussiens et russes ont divisé stupidement leurs forces. Les alliés Autrichiens, Prussiens et Russes descendent vers Paris par la Marne. Napoléon décide de les écraser les uns et les autres séparément. A Montmirail où il compte arriver avant le prussien Yorck et le russe Sacken, il parvient à les séparer.

11 février 1858
En France, Bernadette Soubirous affirme avoir vu la Vierge dans la grotte de Massabielle.

11 février 1879
Mort d'Honoré Daumier, célèbre caricaturiste né en 1808 à Marseille, fils d'un artisan verrier.

11 février 1911
Robert Grandseigne, en circuit au-dessus de Paris, accomplit le premier vol de nuit en aéroplane.

Fermer cette fenêtre